15 ­trucs pour une rentrée scolaire en toute zénitude

Chaque année, on appréhende le tourbillon de la rentrée et on se demande comment on y survivra sans perdre trop de plumes (et notre patience !). Pas de panique : voici rassemblés pour vous des trucs pour que tout se passe sans anicroches.

Par Annie Martin

Les articles scolaires
1. Récupérez le matériel de l’année précédente, voire celui des frères et sœurs plus âgés afin d’économiser un brin ! Vous savez… le porte-documents à pochettes « le messager » qui vous apparaît encore très présentable et que vous avez acheté à l’aîné, alors que l’année scolaire tirait à sa fin ? Il pourra servir au suivant ou pour une nouvelle année ! Il s’agit de sensibiliser les enfants au fait qu’on n’a pas besoin de tout acheter en neuf lorsqu’une nouvelle année scolaire débute. Un petit ménage du sac à dos s’impose de même qu’un lavage de l’étui à crayons… Et voilà ! Tout est rafraîchi comme au premier jour !

2. Faites des listes : cela vous permettra de ne rien oublier et d’éviter de courir à la dernière minute au magasin le plus proche pour récupérer un article manquant. Plusieurs écoles fournissent les listes d’achats à prévoir en fin d’année scolaire (juin-juillet), ce qui peut faciliter la planification. Dans certaines municipalités, les magasins à grande surface ont en leur possession la liste du matériel à acheter fournie par les écoles. On peut se réunir entre parents, cousins et amis pour échanger le matériel à réutiliser. Voilà une opportunité de valoriser la notion de partage et de sensibiliser nos jeunes à la protection de l’environnement et au recyclage.

3. Profitez des soldes pour faire des réserves d’articles incontournables à renouveler en cours d’année : crayons, aiguisoirs, ciseaux, bâtons de colle, gommes à effacer, surligneurs, feuilles lignées, et j’en passe…

4. L’achat de vêtements neufs entraîne des coûts souvent inattendus ou plus exorbitants que le budget prévu. Élaborez une liste des priorités et notez le montant approximatif que vous souhaitez payer en jetant un œil aux circulaires en ligne, par exemple, ou en visitant les centres de liquidation. Les enfants grandissent rapidement. L’achat de chaussures est un bon exemple d’articles à prioriser. En début d’année, tous les enfants sont fiers de présenter à leurs amis la nouvelle paire de chaussures de course. Vous savez… celles qui leur permettront d’être plus rapides que les autres ? En septembre, les journées chaudes se poursuivent ; il est inutile de se précipiter pour se procurer les vêtements d’automne. Par contre, il est possible que vous ayez prévu un budget à cet effet et que vous préfériez les acheter à ce moment-ci. Les deux options sont bonnes. L’important à retenir : prendre de l’avance pour planifier le budget ou dresser une liste des achats est plus que GAGNANT afin d’éviter des coûts imprévus.

Les lunchs
5. Pour plusieurs parents, le retour en classe rime également avec le retour de la préparation des boîtes à lunch. Peut-être votre enfant a-t-il fréquenté les camps de jour cet été et que vous n’avez pas perdu le rythme ? Peu importe, la course de la rentrée, le retour des vacances et le soleil chaud toujours présent ne nous donnent pas envie de nous lancer dans la cuisson de petits plats préparés en grande quantité. Pourquoi ne pas faire un détour chez notre épicier préféré, prendre quelques plats préparés ou surgelés, pour commencer sans stress la première semaine du retour à l’école, avec quelques collations et un plateau de crudités ?

6. Demandez aux enfants de vous aider au montage des boîtes à lunch ! Il est important de permettre aux jeunes de participer à cette tâche, ce qui leur donnera la chance de s’investir, de se sentir responsables et rassurés. Cela concrétisera pour eux la transition vers la rentrée !

La routine
7.
Reprenez les habitudes de sommeil deux semaines avant la rentrée, ou du moins la semaine précédente, pour devancer les heures du coucher et du lever. Tous les membres de la famille pourront retrouver le rythme du lever avec le réveille-matin et la durée allouée aux différentes étapes de la routine du matin ou du soir, car, lors des vacances, le temps consacré au déjeuner n’est pas le même !

Les devoirs
8. Prenez connaissance rapidement du fonctionnement du plan de travail.

9. Avec vos enfants, appropriez-vous les livres et les cahiers utilisés. Recouvrir les manuels d’une pellicule protectrice ou les identifier peut être un moment propice pour jeter un œil à ces nouveaux documents : français, mathématiques, sciences, univers social, etc.

10. Imprimez un calendrier ou utilisez un agenda afin de commencer votre planification familiale hebdomadaire. Il est important de noter les activités parascolaires (sports, musique…). L’essentiel est de ne pas paniquer et même de laisser un peu « retomber la poussière » pour ne pas se précipiter et créer un stress inutile dès le début. S’acclimater aux amis de la classe, à l’enseignant(e), au passage à un autre niveau académique, au retour à la routine demande un temps d’adaptation à l’enfant.

Les premières fois
11. Rassurez votre enfant en faisant quelques détours pour aller jouer avec lui dans la cour de sa nouvelle école.

12. Qu’il se déplace à pied, en autobus ou en voiture avec vous, assurez-vous de faire le trajet avec votre enfant quelques fois au cours de l’été pour qu’il puisse trouver ses repères.

13. Demandez à votre enfant de participer à l’achat, à la préparation et à l’identification de ses articles scolaires et des vêtements qu’il portera lors de la première journée d’école.

14. Invitez à la maison les amis que votre enfant a rencontrés dans le quartier ou au camp de jour et qui seront à la même école et/ou dans la même classe que lui. Cela lui permettra de tisser des liens.

15. Votre enfant démontre peu d’enthousiasme ? Peut-être est-ce la peur de l’inconnu, le deuil d’un été bien animé, le retour à un horaire fixe où il y a moins de place à la spontanéité… ? Il se peut également, pour un plus grand qui fréquente déjà l’école, qu’il a eu à relever des petits défis académiques l’année dernière ou dans ses relations sociales et qu’il appréhende ce retour. Soyez à l’écoute et rappelez-lui les points positifs et les réussites de l’an passé !

Pour moi, les rentrées scolaires sont des souvenirs mémorables… Mes parents débordaient d’enthousiasme afin de nous transmettre la joie de la préparation des articles scolaires et de notre tenue vestimentaire pour le premier jour ! J’avais les plus beaux livres recouverts de pellicule protectrice de toute ma classe ! Il y avait bien sûr des moments parfois plus stressants : un jour, par exemple, en raison d’un déménagement dans une nouvelle ville ou l’année suivante, dans l’inquiétude de savoir si ma meilleure amie serait dans la même classe que moi. Il y avait aussi le suspense de connaître quel(le) enseignant(e) on allait avoir pour l’année (car, oui, je suis de la génération où l’on découvrait le mystère au cours de notre première journée d’école !). Malgré les petits défis propres à chaque enfant et à chaque famille, la rentrée, si on est bien organisé, peut devenir un moment mémorable !

Annie Martin
Bachelière sciences de l’éducation, psychoéducation
Membre du Réseau Nanny secours

www.nannysecours.com  •  Facebook : NannySecours


Paru dans Moi Parent, Automne 2019

Pin It on Pinterest

Share This