Accoucher en mode cocooning, pourquoi pas?

En ce début de saison froide, on a toutes envie de se recroqueviller à l’intérieur et profiter du confort de la chaleur de notre foyer. Lorsqu’on est enceinte, comment tirer le meilleur parti de cette saison et en faire notre alliée pour mieux accoucher?
Par Natacha Lafond

Bien sûr, le grand air et le mouvement sont essentiels pour maintenir une santé optimale durant la grossesse et se préparer au grand moment de la naissance de votre enfant. Mais comme de nos jours on a plutôt tendance à vouloir en faire toujours plus, tentons plutôt d’en faire moins, mais mieux.

Je suis certaine que pour la plupart d’entre vous, futures mamans, votre priorité est l’organisation de l’environnement de votre bébé. Quoi de plus excitant que de préparer le petit nid de l’enfant à venir, selon notre créativité et tout l’amour qu’il nous inspire? Et si nous tentions le même exercice, mais envers nous-mêmes? Pourquoi ne pas préparer aussi minutieusement votre corps et votre esprit à mettre au monde votre enfant?

L’équilibre intérieur-intérieur
Pendant votre grossesse, votre corps vit en quelque sorte un immense changement de saison. Pourquoi ne pas en profiter pour y faire du ménage, y apporter des images empreintes de sérénité, le nourrir pour lui donner toute l’énergie puissante dont il aura bientôt besoin? Je vous entends déjà penser à faire une cure pour vous nettoyer l’intérieur. Attention, toutefois, les méthodes drastiques que l’on peut utiliser généralement ne sont plus à l’ordre du jour avec junior à bord!

Je vous propose plutôt de penser au temps qui vous reste avant votre accouchement comme une période où vous installerez le plus de bien-être possible dans votre quotidien… pour vous faire du bien, tout simplement, sans vous ajouter de tâches, de restrictions ou vous culpabiliser.

Voici donc une liste de choses que vous pouvez inclure à vos journées, dès que vous oserez prendre du temps pour vous et par ricochet, pour votre enfant à naître (parfois, il est plus facile de passer par bébé pour se donner la permission de se faire du bien).

Comment on s’installe?
• Trouvez-vous des pantoufles hyper confortables;
• Choisissez la couverture la plus moelleuse de la maison et réquisitionnez-la;
• Faites-vous un cocon douillet dans votre chaise ou votre fauteuil préféré;
• Transitez parfois par votre ballon de naissance pour garder votre corps légèrement en mouvement;
• Utilisez un diffuseur d’huiles essentielles relaxantes (lavande, pruche, géranium, ylang-ylang).

Qu’est qu’on avale?
Préparez-vous des montagnes de collations santé, goûteuses, juteuses, énergisantes. Comme si vous alliez hiberner.
• Salade de fruits (sans sucre ajouté);
• Bol de crudités avec houmous;
• Raisins congelés;
• Boules d’énergie maison;
• Barres tendres maison;
• Beaucoup d’eau, avec chlorophylle ajoutée.

Allez vous promener dans un magasin d’aliments naturels et faites-le plein de tisanes, bonnes pour votre corps et votre esprit. Certaines plantes sont particulièrement bien adaptées pour le corps des femmes enceintes. Celles que je vous propose ici sont sécuritaires tant durant la grossesse que pendant la période de l’allaitement. Elles vous aideront à préparer votre corps à la plus grande expérience de votre vie; comme quoi il vaut la peine de s’attarder un peu à ce que la nature a à
nous offrir.

Qu’est-ce qu’on fait?
Choisissez au moins une ou deux activités sans écran. Si votre cerveau crie déjà famine à cette idée, dites-vous que cela lui fera le plus grand bien, et ce, particulièrement une heure avant le coucher.

• Lisez un magazine (vous êtes déjà bien partie!) ou un bon roman;
• Pratiquez une activité de création ou coloriez des mandalas;
• Tricotez (même si vous êtes nulle et que votre futur foulard ne servira à rien);
• Écoutez des méditations guidées;
• Écoutez des exercices de visualisation guidée pour l’accouchement;
• Faites des jeux de patience (oui, oui, avec de vraies cartes!);
• Prenez un bain relaxant;
• Écoutez de la musique vous procurant de la douceur (votre playlist d’accouchement en devenir).

L’idée, c’est de prendre du temps pour ne rien faire de productif, pour habituer votre corps et votre esprit à se ramener à lui-même et ainsi mieux connaître son rythme naturel au repos. Toutes ces activités ont un but commun: faire passer votre cerveau du système sympathique au système parasympathique. Vous quittez ainsi la liste de tâches interminables et vous vous reconnectez à votre respiration, vous apprenez à faire le vide.

Alors, on parle de grossesse ou d’accouchement?
Justement, on parle des deux, parce que lors de votre accouchement, c’est exactement ce type de sensations que vous aurez besoin de recréer. Un environnement calme, douillet et chaleureux, ainsi qu’un espace de sérénité à l’intérieur de vous, malgré l’intensité de l’activité physique qui vous sera demandée. Et si vous vous êtes «entraînées» à en faire moins pendant quelques mois, ce sera beaucoup plus facile. Un accouchement, c’est un retour intense vers soi. C’est le moment de votre vie où vous aurez le plus besoin d’être connectée à vous-même, pour faire le lien avec votre bébé. Cette connexion peut sembler complètement instinctive, mais l’instinct, ça se travaille. Et comme le corps est une machine possédant un niveau d’adaptation exceptionnel, nous avons le pouvoir de l’influencer et de l’entraîner.

Le jour de la naissance de votre enfant, en plus d’un environnement extérieur sécurisant, votre corps aura besoin d’une source d’énergie efficace. Celle-ci vous sera fournie par les super collations que vous aurez préparées, testées et dégustées. En lui ayant déjà fourni des éléments nutritifs sains, votre corps sera d’autant plus efficace pour mettre votre enfant au monde. Vous aurez aussi eu le temps d’identifier vos préférences en terme d’hydratation efficace (eau d’érable, eau de coco, touche de chlorophylle, tisanes chaudes ou froides).

La relaxation nécessaire pour faire avancer le travail efficacement lors de l’accouchement sera donc beaucoup plus facile à atteindre. Votre corps aura pris l’habitude de se déconnecter de l’activité extérieure et sera plus apte à générer les meilleures hormones au meilleur moment pour vous et votre bébé.

Une continuité…
En plus de vous permettre de profiter de merveilleux moments de bien-être durant votre grossesse, ces habitudes de vie toutes simples vous permettront d’aborder votre accouchement plus sereinement. Mettre en place des habitudes de coconnage adaptées à votre grossesse vous permettra de prolonger ces plaisirs simples lors de votre accouchement. Parce qu’à ce moment-là, croyez-moi, vous aurez besoin de chaque goutte de zénitude!

Allez, mesdames, laissez aller vos neurones et profitez des sensations du moment.

Des plantes bonnes pour vous
Framboisier (à compter du 2e trimestre)
• Tonique utérin
• Soulage les nausées
• Aide à la production  lactée
• Aide au transport des nutriments à l’utérus
• Riche en vitamine B, C et E
• Cicatrisante
• Améliore le transport de l’oxygène

Avoine
• Tonique relaxant
• Diminue les crampes musculaires
• Augmente la tolérance à la douleur
• Régularise la glycémie
• Renforce les capillaires sanguins (évite varices et hémorroïdes)

Ortie
• Riche en Fer et en vitamine K et favorise leur absorption
• Diminue les pertes de sang à l’accouchement
• Accroît les capacités à l’effort
• Prévient les crampes nocturnes
• Favorise la production lactée


Natacha Lafond
Accompagnante à la naissance et coach de grossesse

Passionnée de grossesse et d’accouchement, Natacha Lafond offre une approche d’accompagnement basée sur la santé, le respect et l’harmonie. Afin que vous puissiez vivre entièrement la naissance de votre enfant, elle vous permet d’avoir accès à de multiples outils permettant la gestion naturelle de la douleur. N’hésitez pas à la contacter pour vivre votre accouchement tel que vous le souhaitez!

La Fée Marraine / www.lafeemarraine.ca


Paru dans Maternité, Hiver 2018

 

Pin It on Pinterest

Share This