Adapter ses finances à l’arrivée d’un bébé

Nous avons mis trois nouvelles mamans au défi : rencontrer Angela Iermieri, planificatrice financière chez Desjardins, pour jaser budget familial avec l’arrivée d’un nouveau bébé. Gabrielle, Hanah et Vanessa ont profité de l’occasion pour lui poser toutes les questions qu’elles avaient en tête. Résultat ? Discussions, smoothies et, oui, oui, beaucoup de plaisir !

Par Nathalie Slight
­Photos : Pure Perception Photo

Des mamans posent leurs questions à une planificatrice financière

Angela : Devenir parent amène bien des changements. Côté finances, on se demande souvent par où commencer. Je suis ici pour répondre à toutes vos questions. Quelqu’un veut se lancer ?

Vanessa : Nous avons reçu de l’argent en cadeau à la naissance de notre fille. Mon conjoint et moi avons convenu de garder ces sous pour elle. Pour l’instant, nous les avons déposés dans notre compte. Que devrions-nous faire avec cet argent ?

Angela : Vous pouvez ouvrir ce qu’on appelle « un compte parent pour enfant » afin d’y déposer l’argent. Cela dit, il s’agit d’un compte qui appartient à l’enfant. Si vous prévoyez laisser cet argent dans ce compte pour plusieurs années, je vous conseille de faire des placements qui feront boule de neige à plus long terme. Plusieurs options de placements sont offertes, selon ce qui répondra à vos besoins. Certains permettent d’y placer un minimum de 500 $.

Vanessa : Une collègue au travail m’a parlé du REEE. Est-ce un bon placement ?

Angela : Oui, le régime enregistré d’-épargne-études ou le REEE est un excellent véhicule de placement ! Il consiste à mettre de l’argent de côté pour payer les études postsecondaires de votre enfant. Certains parents hésitent à mettre de l’argent de côté pour les études de leur enfant, ignorant ce qu’il va choisir de faire dans la vie. Mais par études postsecondaires, on parle ici d’un programme de formation d’une durée minimale de trois semaines consécutives. Donc, ce peut être autant pour une formation professionnelle que pour des études collégiales ou universitaires. De plus, la somme investie par le parent appartient toujours à l’enfant, peu importe que celui-ci poursuive ses études ou non. Il pourra le reprendre sans pénalité.

Hanah : Quel est l’avantage du REEE ?

Angela : L’avantage, c’est que les gouvernements viennent ajouter ensemble un minimum de 30 % en subventions sur les montants cotisés en fonction des limites annuelles de cotisation. La subvention de base au fédéral est de 20 % et 10 % au Québec. En fonction du revenu net familial, des subventions supplémentaires peuvent être versées. C’est donc très avantageux d’y contribuer ! Il existe plusieurs types de REEE ; en optant pour celui qui offre une flexibilité de cotisation, sans engagement, vous pouvez décider de cotiser un montant fixe chaque mois. Mais, si vous préférez, vous pouvez cotiser selon votre convenance, avec l’argent que votre enfant reçoit en cadeau, les allocations familiales, les remboursements d’impôts, etc. Il est possible de déposer jusqu’à 50 000 $ par enfant dans le REEE. Lorsque votre enfant termine sa cinquième secondaire, vous pouvez commencer à retirer l’argent, pour la suite de ses études.

(L’adorable Isla, âgée de cinq mois, fille de Gabrielle, lance un joyeux gazouillis, comme si elle désirait participer à la conversation, ce qui crée un fou rire général).

Gabrielle : Changement de sujet, je me demande si je dois prendre une assurance vie pour mon enfant.

Angela : Le but principal d’une assurance vie est de ne pas laisser de dettes à vos proches en cas de décès. Comme les enfants n’ont pas de dettes, je dirais qu’assurer la vie de votre poupon n’est peut-être pas prioritaire. Cela protège toutefois son assurabilité. Cependant, assurer votre vie en tant que parent est une bonne chose puisque vous avez de nouvelles responsabilités : vous avez un petit être humain à charge. Pour commencer, vous pouvez prendre rendez-vous avec un conseiller en sécurité financière qui analysera vos besoins de protection, selon vos revenus, vos engagements financiers et les assurances que vous possédez déjà, avec votre employeur par exemple. Il validera aussi vos besoins d’assurance vie et d’assurance invalidité, si, par exemple, vous (ou votre conjoint) seriez incapable de travailler temporairement par cause de maladie ou d’accident.

Vanessa : En ce qui a trait au testament, avez-vous des conseils à nous donner ?

Angela : Il est possible de trouver des formulaires de testaments sur Internet, à remplir soi-même ou devant témoins. Toutefois, ces testaments demandent de respecter certaines formalités supplémentaires. Ainsi, en cas de décès, le testament devra être homologué devant la Cour ou par un notaire s’il n’est pas contesté, ce qui impliquera des frais et des délais pour les héritiers. Vaut mieux y aller dès maintenant avec un testament notarié et consulter un conseiller juridique. N’oubliez pas de préciser qui sera le tuteur à la personne ainsi que le tuteur aux biens de votre enfant, en cas de décès des deux parents. Nommer un tuteur dans un testament notarié pour gérer le patrimoine évite d’avoir recours à un processus judiciaire. Les nouveaux parents n’aiment pas penser à ce genre de chose, je comprends, mais vaut mieux y voir.

Hanah : Moi, je peux parler en connaissance de cause : je suis allée en voyage avec mon conjoint, nous venions tout juste de faire faire notre testament, et je n’ai jamais été aussi relaxe en avion ! (rires)

(Chez Bougeotte et Placotine, plusieurs mamans sortent d’un atelier de mise en forme avec leur bébé. Vanessa en profite pour faire une pause allaitement, puisque Mila-Rose la réclame. Puis, la discussion se poursuit.)

Hanah : Dans le fond, le truc avec les finances familiales, c’est de s’entourer des bonnes personnes !

Angela : Exactement ! Premièrement, un conseiller ayant l’expertise requise pour planifier vos objectifs à plus long terme, comme l’achat d’une maison ou les études des enfants, par exemple. Deuxièmement, un conseiller en sécurité financière pour assurer votre sécurité à long terme et celle de votre famille. Troisièmement, un notaire de confiance pour rédiger votre testament, mandat de protection, etc. Enfin, un comptable. En effectuant vous-même votre déclaration de revenus, vous allez peut-être oublier de déduire certains frais, comme des frais de garde par exemple, et de profiter d’importantes déductions ou de crédits d’impôts offerts. Vaut mieux faire affaire avec un professionnel pour bénéficier de tous les avantages auxquels vous avez droit.

Vanessa : Parlant de professionnel, quel est le plus judicieux conseil que vous pouvez nous donner en tant que professionnelle du monde des finances ?

Angela : Présentement, vous voyez aux besoins primaires de votre enfant : il a besoin d’être nourri, d’être stimulé, de se développer, etc. Vous avez également ajusté votre budget familial depuis l’arrivée de bébé. Pour ce qui est de planifier son avenir financier, ne vous mettez pas trop de pression. L’important, c’est d’y aller selon votre budget, tout simplement. Vous possédez une assurance vie, un testament notarié et vous désirez ouvrir un régime enregistré d’-épargne-études en son nom ? C’est déjà beaucoup, vous pouvez être fiers de vous.

Vanessa : Parlant de professionnel, quel est le plus judicieux conseil que vous pouvez nous donner en tant que professionnelle du monde des finances ?

Angela : Présentement, vous voyez aux besoins primaires de votre enfant : il a besoin d’être nourri, d’être stimulé, de se développer, etc. Vous avez également ajusté votre budget familial depuis l’arrivée de bébé. Pour ce qui est de planifier son avenir financier, ne vous mettez pas trop de pression. L’important, c’est d’y aller selon votre budget, tout simplement. Vous possédez une assurance vie, un testament notarié et vous désirez ouvrir un régime enregistré d’-épargne-études en son nom ? C’est déjà beaucoup, vous pouvez être fiers de vous.

Remerciement spécial à l’équipe de Bougeotte et Placotine — succursale Maisonneuve-Rosemont, située au 2815, rue Sherbrooke Est — qui nous a si chaleureusement accueillis, avec un délicieux smoothie. www.bougeotteetplacotine.ca


Paru dans Moi Parent, Automne 2019

Pin It on Pinterest

Share This