Blessures au travail, comment les prévenir?

Au Canada, les Troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent la principale cause d’incapacité et la majorité des maladies reliées au travail. Les régions les plus touchées par les TMS sont le dos (52,2%), les membres supérieurs (30,1%), les membres inférieurs (8,4%) et le cou (6,0%). Et, malheureusement, les femmes enceintes n’y échappent pas.
Par Joëlle Malenfant

De nos jours, la sédentarité, les mauvaises postures, les mouvements répétitifs, l’augmentation du niveau de stress ainsi que les mauvaises habitudes de vie sont malheureusement monnaie courante. Ces facteurs sont souvent en cause dans l’apparition de TMS. Lorsqu’il y a une surcharge aux niveaux musculaire et articulaire, cela peut créer de la fatigue au sein des tissus, engendrer une diminution de la circulation (sanguine et nerveuse) et favoriser l’accumulation de métabolites dans les tissus, ce qui cause de la douleur et des changements dégénératifs précoces (arthrose prématurée). Il est donc primordial d’intégrer de saines habitudes de vie à notre quotidien.

Les signes et symptômes les plus fréquemment observés chez une personne souffrant de TMS sont:
• Douleur lors des mouvements ou au toucher
• Réduction de l’amplitude des mouvements
• Inconfort
• Enflure
• Rougeur/Chaleur

Un TMS se développe habituellement en 3 étapes:
• La douleur se manifeste durant le travail; c’est un signal d’alarme
• La douleur persiste après le travail
• La douleur persiste au repos, dérange le sommeil et les activités de la vie courante.

Durant la grossesse, la femme enceinte est d’autant plus à risque du fait que ses ligaments sont plus souples en raison de l’effet de la relaxine. Il importe donc d’adopter de bonnes habitudes posturales au travail de façon à minimiser le stress sur les articulations et sur les muscles. Il est ainsi possible de diminuer de façon significative l’incidence des troubles musculo-­squelettiques (TMS). Des interventions préventives telles que l’ergonomie de bureau ont justement pour objectif de prévenir les blessures, de diminuer les inconforts et la fatigue pour ainsi réduire l’absentéisme et augmenter la productivité.

Les interventions en ergonomie de bureau ont plusieurs effets bénéfiques:
• Diminution de l’inconfort physique
• Augmentation de la productivité
• Meilleure synergie au sein des équipes de travail
• Réduction de l’absentéisme

Néanmoins, si des douleurs apparaissent et persistent, les soins chiropratiques sont efficaces dans le traitement de conditions telles que:
• Tendinite
• Épicondylite
• Tunnel Carpien
• Douleur au dos
• Douleur au cou
• Maux de tête
• Tensions musculaires

Le chiropraticien est un professionnel de la santé de premier contact qui a pour objectifs le traitement, le recouvrement et le maintien de la santé neuro-musculo-squelettique. C’est en établissant un diagnostic, en proposant un plan de traitement précis et en misant sur la prévention que la chiropratique favorisera l’intégrité du système nerveux et musculo-squelettique, tout en portant une attention particulière à la colonne vertébrale.

En effet, le chiropraticien est formé pour détecter, corriger et prévenir l’apparition des restrictions articulaires et des tensions musculaires. Les traitements ont pour objectif de redonner de la mobilité aux articulations, de la souplesse aux muscles et de diminuer l’inflammation. Il est également apte à vous donner des conseils afin d’améliorer votre posture et vos habitudes de vie pour éviter l’apparition ou la récidive d’une problématique neuro-musculo-squelettique.


Dre Joëlle Malenfant
Chiropraticienne
Clinique chiropratique Dre Joëlle Malenfant
www.joellemalenfant.com / @DreJoelleMalenfant
Dre Joëlle Malenfant est chiropraticienne à Québec depuis plus de 10 ans. Elle a à cœur la santé et le bien-être de votre famille.

Références:
http://www.csst.qc.ca
www.santeautravail.qc.ca


Paru dans Maternité, Printemps 2018

Pin It on Pinterest

Share This