Bouger… c’est la vie !

Bouger… c’est la vie !

La natation, le jogging et le vélo sont des exemples d’activités faciles à faire, seuls ou en famille, et qui ne demandent pas trop de préparation. La grossesse est une belle occasion de faire le point sur vos habitudes de vie.
Par Joëlle Malenfant

Vous êtes déjà une adepte de l’activité physique ou vous souhaitez profiter de cette étape de votre vie pour vous mettre en forme… Voici plusieurs informations qui vous permettront de faire le point sur la place de l’activité physique durant votre  grossesse.

Chez la femme enceinte, l’activité physique augmente l’endurance musculaire, la flexibilité, la force et l’équilibre. La femme peut être moins essoufflée et ressentir moins de fatigue. En étant active, elle évite le gain de poids excessif, particulièrement au cours du troisième trimestre. De plus, elle diminue son risque de souffrir de diabète gestationnel, d’hypertension, de pré-éclampsie et de maux de dos.

À chacune son rythme
On recommande habituellement aux femmes dont la grossesse se déroule normalement de pratiquer des activités physiques d’intensité modérée. En tout temps, restez à l’écoute de votre corps et réduisez la fréquence et l’intensité de vos séances selon votre état. Gardez aussi en tête de ne pas en faire plus qu’avant d’être enceinte. La grossesse n’est pas le bon moment pour décider de vous remettre en forme.

Les exercices de musculation pour le dos, le ventre, le plancher pelvien, les bras et les fesses sont importants afin d’améliorer la posture, diminuer les inconforts lombaires et les risques d’incontinence urinaire. Les étirements sont également importants afin d’assurer une bonne souplesse des muscles et des articulations.

Le fait de bouger sur une base régulière permet d’augmenter votre niveau d’énergie, de mieux dormir, de gérer votre stress plus efficacement et d’avoir un meilleur contrôle sur votre poids.

L’exercice physique a aussi des bénéfices sur votre santé en général en diminuant, par exemple, les risques de maladies cardio-vasculaires et en favorisant la santé de vos os. L’adage un esprit sain dans un corps sain est une belle façon de se remémorer l’importance de prendre soin de sa santé. C’est aussi un bel exemple à donner à nos enfants. Ils nous observent et apprennent de nos faits et gestes. Les éduquer dès leur plus jeune âge sur l’importance de bouger et de manger sainement est un cadeau précieux.

Voici certaines recommandations de base afin d’en profiter pleinement:

  • Si vous voulez courir, assurez-vous d’avoir une bonne chaussure de course;
  • La modération a bien meilleur goût: commencez votre entraînement progressivement afin d’éviter les risques de blessures;
  • Hydratez-vous bien. L’hydratation aide à maintenir la circulation sanguine dans les fibres musculaires;
  • Prenez des collations: ne vous entraînez pas le ventre vide;
  • Évitez de faire du sport en plein milieu de la journée lorsque la chaleur est intense;
  • Échauffez-vous bien avant de commencer votre exercice;
  • Étirez-vous bien après l’exercice;
  • Suivez votre rythme;
  • Accordez-vous des périodes de repos.

Et si on a besoin d’un peu d’aide…
Le rôle du chiropraticien est de détecter, corriger et prévenir l’apparition des restrictions articulaires et des tensions musculaires. Les traitements ont pour objectif de redonner de la mobilité aux articulations, de la souplesse aux muscles et de diminuer l’inflammation. Ainsi, la douleur diminue. Les soins incluent également des recommandations quant au renforcement des muscles, à la modification de la posture et aux habitudes de vie en général. Le chiropraticien est en mesure de vous aider à prévenir les blessures, les traiter et réhabiliter votre corps de manière à vous permettre d’atteindre vos objectifs de remise en forme. Il saura vous conseiller sur la façon d’éviter de vous blesser lors de la pratique de votre sport.

Bon entraînement!


Dr Joëlle Malenfant
581 742-4626
www.joellemalenfant.com

Référence:
www.kino-quebec.qc.ca


Paru dans Maternité, Printemps 2017

Pin It on Pinterest

Share This