Il est normal, parfois même vital, d’avoir envie de se retrouver en couple après l’arrivée d’un bébé. Sa présence a désorganisé toute la maison, il demande une attention de tous les instants et beaucoup de travail supplémentaire, on n’est pas forcément frais et dispo pour un dîner aux chandelles en amoureux tous les soirs ! Seulement voilà, la culpabilité nous gagne et on trouve mille prétextes pour ne pas l’abandonner ! Voici donc quelques conseils pour préparer au mieux cette séparation.

Une séparation courte avant 1 an

Vous voilà rassurée, les pédiatres déconseillent aux parents de partir en vacances trop longtemps avant le premier anniversaire de l’enfant. Pourquoi avant 1 an ? Tout simplement parce que l’angoisse de la séparation s’installe à cet âge. Un week-end s’avère donc parfait pour une première séparation, il pourra ainsi mieux comprendre que vous revenez toujours après une absence. À partir de deux ans, vous pourrez partir plusieurs jours.

Pour ne pas perturber ses repères, l’idéal sera de le faire garder soit à la maison avec une personne avec qui il se sent bien soit chez des grands-parents par exemple. Il y a en revanche une absolue nécessité à ce qu’en votre absence, les responsables de l‘enfant ne nient pas ses émotions ou les ignore. Ainsi, s’il éprouve de besoin d’entendre sa mère au téléphone ou qu’il a besoin d’un câlin plus long le soir, il faudra le contenter sans tomber dans l’excès bien sûr.

Où partir ?

Nul besoin de s’évader trop loin pour vous retrouver en couple l’important est de vous détendre loin des contingences du quotidien : un spa, un restau, un saut en parachute à deux, une nuit à l’hôtel… Retrouvez des moments de complicité privilégiée. Si votre escapade dépasse votre budget, vous pouvez toujours faire un prêt d’argent rapide sans enquête de crédit.

La préparation au départ

Les très jeunes enfants sont capables de comprendre beaucoup de choses si vous les exprimez avec des mots simples. Vous pouvez donc lui expliquer que vous partez pour une ou deux nuits, mais que vous allez revenir à la maison, que cela ne vous empêchera pas de penser à lui et que cela ne changera rien au fait que vous l’aimez !

Le jour de votre départ, n’hésitez pas à le lui rappeler en lui disant au revoir avec un grand sourire ! Si vous avez l’air triste, vous le stresserez inutilement.

Le rituel de la journée

Les enfants n’ont pas la même notion du temps que nous, si bien que ses journées doivent être rythmées comme d’habitude pour qu’il ne souffre pas de la séparation. À vous donc de programmer avec la personne responsable de lui le déroulement précis de sa journée.

 

 

Pin It on Pinterest

Share This