Osez débrancher pour une meilleure connexion

Qui ne rêve pas d’une meilleure connexion ? Imaginez ! Une connexion qui vous suit partout: en camping, à la plage, en voiture, sur le lac, sous la pluie ou dans les airs… Êtes-vous prêt à débrancher pour en profiter ? Vous aurez sans doute compris qu’on ne parle pas ici d’une connexion wi-fi, mais bien de connexions humaines. 
Par Josée Filion

L’été est une saison propice pour solidifier les liens qui nous unissent à ceux qu’on aime, renforcer notre sentiment d’appartenance à la famille, enrichir nos relations et établir des connexions à travers des moments privilégiés. Il ne s’agit pas seulement de passer plus de temps en famille ; il s’agit de s’intéresser à l’autre, de partager, d’échanger, de jouer avec l’autre ou simplement d’être à ses côtés tout en étant entièrement présent. C’est votre présence et votre disponibilité qui importent. Alors, comment éviter que les distractions technologiques interfèrent dans vos relations familiales cet été ?

Voici quelques idées d’aventures et d’activités extérieures à vivre avec vos enfants cet été :
Faire la tournée des parcs et des parcs nature de votre ville et des villes avoisinantes.
Faire un pique-nique au bord de l’eau.
• Jardiner ou jouer dans la terre.
Peinturer des roches ou faire des bricolages avec des éléments trouvés dans la nature.
Faire une visite à la ferme.
Faire une chasse aux trésors ou un rallye.
Aller cueillir des fruits et des légumes.
Jouer dans le sable.
Faire des bulles.
Jouer aux explorateurs.
Créer un vivarium.
Créer des parcours d’obstacles.
Faire un feu de camp.
Dormir à la belle étoile.
Faire une course de petits bateaux en papier dans une piscine.
Créer un herbier.
Nettoyer une berge ou un sentier.
Courir dans un champ.
Passer une journée à la plage.
Fabriquer et faire voler un cerf-volant.
Marcher dans la forêt.
Construire une cabane d’oiseaux.

Vous pouvez aussi leur demander leurs idées. Vous pouvez en faire une liste ou les écrire sur des petits bouts de papier et en piger de temps en temps. Cette liste peut facilement contenir deux ou trois fois plus de suggestions.

Renouer avec la nature
Pour beaucoup d’enfants, la nature est une source de pur bonheur. Et si, le temps d’un été, nous apprenions à renouer avec celle-ci ? Et si nous passions plus de temps à jouer dehors ? Vous êtes-vous déjà demandé comment cela pourrait transformer votre relation avec vos enfants ? Jouer dehors, pour un enfant, c’est partir à l’aventure, c’est faire des découvertes extraordinaires, c’est vivre de nouvelles expériences… C’est tellement formateur !

Parfois, jouer dehors peut être véritablement révélateur et peut nous en apprendre beaucoup sur nos enfants. Si vous prenez le temps de les observer, vous serez témoin de leurs petits et grands exploits. En jouant dehors, il leur arrive d’être confrontés à des peurs ou à des limites. C’est si beau de les voir les contourner, puis les affronter, et encore plus de les voir déployer toute leur débrouillardise ou leur persévérance pour réussir ce qu’ils ont entrepris.

Dehors, ils peuvent devenir ce qu’ils veulent : un commandant de l’espace, un explorateur, un navigateur, un pilote d’avion, un acrobate, un aventurier, un secouriste, un champion olympique, un artiste, un jardinier… Leur imagination devient vite débordante.

Apprendre à débrancher
Les gens sont de plus en plus nombreux à conserver leur téléphone intelligent à portée de main… que ce soit le matin, le midi, le soir, et ce, la semaine comme la fin de semaine. Ce petit appareil est, pour plusieurs, beaucoup plus qu’un simple téléphone. C’est un GPS, un appareil photo, un agenda, un cahier de notes, un objet de divertissement, un répertoire de contacts, etc. Il est si polyvalent qu’il devient difficile de s’en passer. Mais ce n’est pas impossible.

Voici quelques trucs pour éviter de laisser votre téléphone interférer dans vos moments de connexion familiale :
– Évitez de déposer votre téléphone près de vous.
– Mettez votre téléphone en sourdine ou, mieux, éteignez-le.
– Déterminez des zones ou des moments « sans écran » ou « sans téléphone », par exemple dans la salle à manger ou lors des sorties.
– Désactivez les notifications de vos applications.
– Activez le mode « ne pas déranger » ou le mode « avion ».
– Laissez le téléphone à la maison ou dans la voiture.
– N’apportez pas votre chargeur avec vous lorsque vous sortez.
– Publiez vos photos une seule fois par jour plutôt que sur-le-champ.

Le plus gros défi est sans doute de résister à la tentation de vérifier vos notifications et vos messages. Ce qui nous pousse à vérifier continuellement notre écran est généralement lié à la crainte de manquer quelque chose. Pour vous rassurer, je vous invite à vous poser la question suivante : y a-t-il quelque chose de plus important que ce que je suis en train de vivre présentement ? Parfois, cette simple réflexion peut être suffisante pour vous convaincre qu’il n’est pas nécessaire de vérifier vos notifications à tout moment. Essayez !

Cultiver la simplicité et accueillir la spontanéité
Le secret, s’il en est un, est de rester dans la simplicité et de laisser la porte ouverte aux opportunités. Alors, pour profiter pleinement de ces moments privilégiés, laissez-vous naïvement guider par votre cœur d’enfant. Profitez de ce que la nature offre de plus beau pour nourrir l’imaginaire de vos enfants et remplir vos cœurs de merveilleux souvenirs. Ensemble, vous pouvez :
– Observer les nuages.
– Sortir très tard pour observer les étoiles.
– Sortir un jour de pluie pour sauter dans les flaques d’eau.
– Jouer dans la boue.
– Faire pousser des tournesols.
– Observer les vers de terre sous la pluie.
– Partir à la chasse à l’arc-en-ciel.
– Faire la sieste dehors.
– Observer les oiseaux, les animaux ou les insectes.
– Faire ricocher des roches sur l’eau.
– Vous balancer.
– Explorer et sentir des fleurs.

Bien souvent, un peu de terre, quelques cuillères et bols peuvent amuser longuement les enfants. En fait, tout ce dont vous avez besoin est déjà là. Suivez votre cœur. Écoutez votre petite voix. Osez surprendre vos enfants et laissez-vous surprendre. Vivez le moment présent comme s’il n’y avait rien de plus important que ce qui se passe ici et maintenant, ne serait-ce que 5, puis 10, puis 20 minutes par jour.

Tous ces moments valent beaucoup plus que tous les jouets du monde. Ils viendront renforcer vos liens avec vos enfants et développer votre complicité avec eux, en plus de laisser de beaux souvenirs gravés dans votre mémoire et dans votre cœur !

Bon été connecté !


Josée Filion
Éducatrice spécialisée, coach familiale et professeure
de yoga en formation
Membre du réseau Nanny secours
www.nannysecours.com


Paru dans Moi Parent, Été 2018

Pin It on Pinterest

Share This