Les enfants sont démotivés? Quelques astuces pour garder le cap

En mi-année nous ressentons parfois une baisse d’énergie, qui fait en sorte que la routine devient une corvée. On voit apparaître chez nos enfants un manque d’intérêt pour certaines matières, un refus de coopérer ou une diminution de leur persévérance à la tâche. Voici quelques trucs pour vous épauler et les aider à rester motivés.
Par Annie Martin

Des stratégies pour maintenir la routine!
Il faut d’abord revoir notre emploi du temps et notre organisation familiale en fonction des activités des moisd’hiver.

  1. Utilisez un calendrier pour noter les rendez-vous, l’horaire des activités en dehors de l’école (hockey, ski, karaté, danse, scouts, piano…). Cela vous permettra d’y inscrire ensuite les devoirs et les leçons à faire, en fonction du temps disponible, pour chaque jour de la semaine. Faites participer votre enfant à la planification quotidienne. De cette façon, il pourra prévoir son emploi du temps, il se sentira rassuré, et vous pourrez mieux encadrer certains exercices qui présentent moins d’intérêt pour lui ou un plus grand défi.
  2. Assurez-vous de préparer des repas et des collations à l’avance, en cuisinant des portions supplémentaires pour les lunchs et en ayant des repas congelés sous la main pour les imprévus.
  3. Instaurez une routine pour le soir, en y intégrant une pause au retour à la maison et un moment pour la préparation des articles nécessaires pour lelendemain.
  4. Fixez un mode de fonctionnement le matin pour commencer la journée positivement. Intégrez-y une courte période de jeu. Il est préférable d’éviter les jeux sur les écrans, car le numérique sollicite trop l’attention de l’enfant, alors qu’on souhaite qu’il la conserve afin d’être à l’écoute des apprentissages en classe.

Des stratégies pour revigorer le quotidien!
Outre le fait qu’on souhaite maintenir une routine équilibrée, pourquoi ne pas mettre un peu de piquant dans celle-ci, pour nous donner un élan jusqu’à la fin de l’hiver?

  1. Un soir de semaine ou la fin de semaine, permettez à votre enfant de faire ses devoirs et ses leçons dans un lieu différent de la maison (la bibliothèque municipale, un restaurant, un café ou une crèmerie). Vous pouvez aussi inviter un ami à la maison pour qu’ils apprennent leurs leçons à deux.
  2. Variez les méthodes de travail pour réviser la grammaire, le vocabulaire et les mathématiques. Il s’agit de laisser libre cours à votre créativité en y intégrant des jeux éducatifs qui permettront de revoir les apprentissages tout en vous amusant. À titre de suggestions: le jeu du bonhomme pendu, des devinettes, des jetons-lettres pour former des mots, le lancer du ballon pour les épeler, l’utilisation d’un tableau blanc ou noir. Vous pouvez aussi acheter ou fabriquer des cartes-éclairs pour les mathématiques (+, -, x, ÷), utiliser de petits articles pour la résolution de situations-problèmes (bâtonnets, blocs, monnaie…) ou bricoler des formesgéométriques.
  3. Assurez-vous d’avoir un bon éclairage et de l’ajuster au cours de l’année, selon la lumière naturelle. Vous pouvez ajouter une lampe pour les jours d’hiver. Le simple fait de déplacer un bureau de travail et d’en revoir l’ergonomie, lorsque c’est possible, apporte un vent de nouveauté. Un ménage des articles scolaires s’impose également pour aérer l’espace!

Des stratégies pour maintenir la concentration

  1. Permettez à l’enfant d’avoir un temps de repos au retour de l’école. Même s’il a eu l’occasion de bouger au service de garde, il n’en demeure pas moins qu’il a besoin de décompresser de retour à la maison.
  2. Optez pour une alimentation saine et le nombre d’heures de sommeil qui est requis selon l’âge. On recommande entre dix et treize heures de sommeil pour les enfants âgés de 4à 6ans et entre neuf et douze heures pour les enfants âgés de 6à 12ans.
  3. Valorisez les réussites de votre enfant et félicitez-le lorsqu’il s’applique à la tâche, qu’il remet des travaux de qualité ou qu’il persévère malgré les difficultés rencontrées. Vous pouvez utiliser un tableau de motivation.
  4. Limitez le temps que l’enfant passe devant les écrans. Il est préférable de lui accorder du temps seulement une fois que les devoirs et les leçons seront faits. Vous pourriez vous servir de ces petits appareils pour en faire une récompense, mais aussi les utiliser pour en faire des objets utiles grâce à des applications éducatives qui aideront à l’écriture des mots à l’étude ou à la révision des tables (+, -, x, ÷).
  5. Incitez votre enfant à faire de l’activité physique. Cette recommandation a fait ses preuves, et bouger aide à la concentration. Pratiquée au retour de l’école ou dans la soirée, l’activité physique contribuera à maintenir sa productivité. Elle a également une influence positive sur les apprentissages en classe et comble un besoin vital de bouger. En novembre, le froid, la noirceur et les jours pluvieux peuvent représenter un défi. C’est pourquoi il est important que vous encouragiez votre enfant à jouer dehors, ne serait-ce que 20, 25minutes, pour qu’il bouge et s’oxygène! Une tuque, des mitaines, des bottes, un manteau chaud, et vous serez prêts pour quelques minutes de sauts à la corde, de lancer du ballon ou de sautillement à l’élastique, question de vous rappeler les douceurs de l’été! Cela tiendra les enfants éloignés des écrans pour quelques instants!

L’encadrement et le maintien de bonnes habitudes pour la réalisation des devoirs et des leçons ne doivent pas être un casse-tête pour les parents ou un réel combat à tous les jours avec l’enfant. Il est primordial d’installer, dès le début de l’année, une routine qui sera cohérente avec l’horaire des activités quotidiennes de tous les membres de lafamille.

À ce moment-ci de l’année, malgré cette routine bien ancrée, la lassitude entraîne parfois une diminution de l’enthousiasme pour acquérir de nouveaux apprentissages. Plusieurs facteurs influencent cette baisse de motivation: la fatigue, le manque de luminosité, la diminution de l’exercice physique ou, même, lamonotonie.

Annie Martin
Intervenante en éducation
Bachelière en psychoéducation
Membre du réseau Nanny secours
www.nannysecours.com  •  Facebook : NannySecours


Paru dans Moi Parent, Hiver 2019

Pin It on Pinterest

Share This