La quête du bien-être

La quête du bien-être

Combien parmi vous aspirent à un réel mieux-être? Chez une grande majorité de femmes, beaucoup d’efforts sont déployés pour atteindre cet équilibre, mais malheureusement sans résultat jugé satisfaisant. Comment cela peut-il bien se produire?
Par Jacinthe Ayotte

Le bien-être est souvent considéré comme un idéal à atteindre. Il se rapporte à un point précis qui le rend non seulement difficile à trouver, mais surtout ardu à maintenir. À l’instar d’une posture de yoga, par exemple la position de l’arbre (vrikshasana), le travail réside plus dans l’effort du maintien que dans la prise de la position elle-même. Je vous propose aujourd’hui un regard différent afin de cesser cette interminable quête du bien-être pour juste… être bien.

Pour plusieurs mères de famille, la quête du bien-être passe, en partie, par une perte de poids. Dans cette vision, l’exercice physique et l’alimentation sont alors souvent mis en avant plan. Comme si le seul bienfait que pouvaient apporter l’exercice physique et la saine alimentation était de réduire notre masse corporelle. Dans cette optique, le bien-être devient un fardeau ajouté aux lots de tâches quotidiennes effectuées par réflexe et obligation plus que par plaisir. Les aspects positifs comme l’augmentation du niveau d’énergie, la fabrication d’endorphine (aussi appelée hormone du plaisir), la diminution du niveau de stress, le renforcement du système immunitaire inhérent à -l’activité physique sont souvent laissés de côté. Pourtant, ils ont tellement de valeur ajoutée. Même chose en ce qui concerne la nutrition. Le plaisir de préparation des repas est souvent perdu dans la routine. Le plaisir de manger est souvent déclassé par un sentiment de culpabilité ou encore il devient synonyme de lourdeur. Pourtant, ce que nous consommons fournit à notre corps le carburant dont il a besoin, n’est-ce pas primordial? Au lieu de mettre l’accent sur le résultat final souhaité, n’auriez-vous pas avantage à vivre les bienfaits à chacune des occasions?

Oubliez la performance
C’est bien connu, afin de bénéficier de tous les bienfaits des efforts fournis, il est important d’effectuer ces efforts sur une base régulière (vaux mieux 8 minutes de méditation par jour que 30 minutes 1 fois par année). Par contre, arrêtez de voir le bien-être comme quelque chose à récolter seulement à long terme, vivez-le sur le court terme. Enlevez-vous la pression de performance. Faites-le simplement pour vous, parce que cela vous fait du bien.

Dans un quotidien animé, souvent surchargé, la quête ou la conquête du bien-être nous fait passer à côté de l’essentiel. Pour y remédier, un truc simple: RALENTIR! Prendre le temps de faire les choses avec plaisir. Trouver notre valeur ajoutée dans chacune des actions à poser, peu importe l’objectif final visé. Le chemin à parcourir fait partie intégrante de la démarche et contribue lui aussi à votre bien-être maintenant, aujourd’hui même. Il est important d’en être conscient et de le célébrer.

Je vous invite aujourd’hui à prendre un engagement envers vous-même pour vous faire du bien. Vous pourrez compléter, découper et afficher ce coupon afin de vous rappeler au quotidien de votre engagement.


Jacinthe Ayotte
Coach professionnel
514 817-8550

info@aevumservicecoaching.com

www.aevumservicecoaching.com


Paru dans Bébé, Automne 2014

Pin It on Pinterest

Share This