L'aquagym prénatale - Pour la détente et la préparation

L’aquagym prénatale – Pour la détente et la préparation

On recommande souvent aux futures mamans de pratiquer une activité physique afin de rester en forme durant la grossesse. Certaines, n’étant pas sportives de nature, n’osent pas tenter l’expérience, surtout à cette période de leur vie. Pourtant, il s’agit d’une merveilleuse façon de supporter les différents changements qui s’opèreront dans notre corps. Que diriez-vous d’une activité douce: l’aquagym (ou aquaforme) prénatale?
– Par Marie-Josée Gaudreau

Témoignages
Anick a fait de l’aquaforme pendant sa grossesse. Elle a débuté à sa 12e semaine et a poursuivi jusqu’à la fin. «Cela m’a permis de rencontrer d’autres futures mamans; nous pouvions jaser de ce que nous vivions. Nous avons eu beaucoup de plaisir. L’aquaforme m’a permis de me garder active. On travaille plus fort qu’on pense dans l’eau! L’avantage, surtout à la fin, c’est qu’on se sent beaucoup plus légère dans l’eau.»

Marie-Claude a aussi fait des séances d’aquagym prénatale et elle ne l’a pas regretté. «C’était très complet et très adapté aux futures mamans: étirement des ligaments du bassin pour éviter les douleurs en fin de grossesse, respiration, abdos pour préparer le travail, exercices pour favoriser la circulation dans les jambes, etc. J’appréhendais beaucoup la fin de grossesse, mais je n’ai pas eu de problèmes malgré mes 40livres supplémentaires.»

Sans risque durant la grossesse, l’aquagym prénatale est une activité physique qui se pratique dans l’eau. Vous ne savez pas nager? Pas de problème puisque les séances se déroulent dans un bassin où l’on a pied. D’une durée d’une heure environ, chacune d’elle permet à la future maman d’effectuer des exercices variés ayant pour but d’assouplir les articulations et de renforcer les muscles. Elle peut donc travailler des parties de son corps qui sont très sollicitées lors de l’accouchement: les muscles dorsaux, les abdominaux et le périnée. Elle y apprend même à gérer sa respiration.

Les bienfaits
L’eau est reconnue pour favoriser la détente. D’ailleurs, elle masse naturellement le corps. Il est donc plus facile d’y réaliser des mouvements puisque notre corps et tous nos membres paraissent plus légers. En fonction de la hauteur d’immersion, nous pesons jusqu’à dix fois moins dans l’eau que sur la terre ferme. Elle nous porte dans nos mouvements et amortit les chocs pour les articulations puisqu’il n’y a pas d’impact avec le sol. Donc, les risques de blessures sont infimes, car la pression de l’eau minimise les risques de courbatures, de claquages et d’élongations musculaires.

Qui plus est, l’aquagym assure un meilleur maintien et une meilleure circulation sanguine dans les membres inférieurs prévenant ainsi les problèmes de dos et les jambes lourdes. Elle agit également sur la tension artérielle et permet de travailler le souffle.

Les contre-indications
Il y a très peu de contre-indications à la pratique de l’aquagym pour les femmes enceintes. Habituellement, celles-ci sont liées aux maladies cutanées et aux infections, à l’hypertension et à l’hypotension artérielles. Il est toujours important de demander l’avis de son médecin avant d’entreprendre un cours.

Quand commencer?
On peut s’inscrire à des séances d’aquagym prénatale dès le début de la grossesse. Toutefois, la plupart s’inscrivent autour du 3e mois. On peut poursuivre les cours jusqu’à la fin de la grossesse puisque les exercices n’ont pas d’incidence sur le déclenchement de l’accouchement. L’important est de tenir compte de sa capacité et de ses conditions afin d’y aller à son rythme. Une séance chaque semaine suffit.

Les cours varient un peu d’un endroit à l’autre, mais habituellement, ils débutent par des étirements et des battements de jambes. Souvent, on propose aux futures mamans d’utiliser des accessoires: planche, frite, ballon, etc. Une partie est aussi consacrée à des exercices de respiration. On termine par une séance de relaxation. Ainsi, pour éviter les douleurs en fin de grossesse, on prévoit une série d’exercices qui permet de travailler les étirements du bassin, mais aussi des exercices doux de musculation, pour préparer le périnée. On travaille également l’équilibre, ce qui aide à éviter les chutes et les maux de dos. Fait à noter, les papas peuvent parfois participer aux séances. Il suffit de s’informer lors de l’inscription.

Se tenir en forme, c’est bien, mais s’il est possible de le faire en faisant de nouvelles rencontres, c’est encore mieux. L’aquagym prénatale est l’activité par excellence pour se faire des amies puisque la plupart des futures mamans habitent toutes dans la même ville. C’est toujours intéressant et parfois même rassurant de pouvoir parler avec d’autres femmes qui attendent la venue d’un enfant.

L’aquagym et ses avantages
✔ Elle prévient les problèmes de dos.
✔ Elle soulage la sensation de jambes lourdes.
✔ Elle réduit la tension artérielle.
✔ Elle développe la tonicité des muscles.
✔ Elle assure une meilleure souplesse.
✔ Elle travaille la respiration.
✔ Elle favorise le sommeil.


Marie-Josée Gaudreau


Paru dans Grossesse, Printemps 2013

Pin It on Pinterest

Share This