Une maison saine pour une famille en santé!

Enfin! La lumière au bout du tunnel. Ça sent le printemps. Littéralement. L’odeur du bois humide qui se réchauffe paisiblement au soleil me rappelle que le plus dur est derrière moi! Je me sens revivre. Fini les gros manteaux qui me donnaient l’impression de me préparer pour une mission dans l’espace. Je me sens si légère, libre. J’ai une envie folle de bouger, de sauter, de danser!
Par Tamaro Diallo

Puis… POUF! Comme un rêveur qui se fait réveiller par une douche froide, la réalité me rattrape. Je me rends compte qu’il m’est impossible de faire plus de six pas dans ma maison sans me heurter à un objet. Des objets partout, pour la plupart, inutiles! J’ai l’impression d’étouffer.

J’ai besoin d’air. Je décide de tout jeter et recommencer à zéro. Un fresh start, comme dirait l’autre.

Au moment du grand nettoyage, j’ouvre la vanité de la salle de bain… l’horreur! C’est le festival de contenants semi-vides de produits nettoyants de toutes sortes. Il y en a au moins une dizaine. Certains datent de mon dernier déménagement et d’autres, renversées depuis je ne sais quand, n’ont servi qu’à cerner le bois de mon armoire, goutte après goutte.

Je remarque qu’ils ont tous des mises en garde de premiers soins sur leurs étiquettes, comme celles qu’on voit sur les produits toxiques utilisés en laboratoire. Ça me rappelle ce qu’une amie immunotoxicologue m’avait dit un jour à la blague: «Si je ne peux pas le manger, je ne le mets pas sur ma peau».

Ahhh… Ces simples gestes ont tout simplement changé ma vie. J’en ai adopté bien d’autres au fil du temps. Non seulement j’ai désencombré ma maison, mais j’ai aussi évité d’y réintroduire des agents toxiques. L’air est sain chez moi et les surfaces sont propres. Je me sens enfin véritablement légère, libre. Je peux bouger, sauter, danser!

Et vous? Qu’avez-vous fait pour nettoyer votre maison?

Alternatives santé
J’ai fait le choix de refuser de m’entourer de produits toxiques. Je désirais une maison saine, simple. Et j’ai réussi! Voici comment:

Produits nettoyants
Irritants pour la peau, vapeurs toxiques, risque élevé pour les enfants en cas d’accident…
– Remplacer par un mélange de vinaigre et d’agrumes.

Cosmétiques
Parfums et agents de conservation augmentant les risques d’hypersensibilité (ex.: allergies)…
– Choisir les cosmétiques sans parfum ni parabène.

Biberons et contenants à boire
Peuvent contenir du bisphénol A (BpA), un perturbateur endocrinien puissant…
– Choisir des contenants sans BPA.

Objets neufs
Dégagent souvent des vapeurs de formaldéhyde, cancérigène…
– Opter pour des objets non emballés ou de seconde main.

Moisissures
Allergène causant surtout des problèmes de santé respiratoire…
– Toujours bien aérer une pièce et porter un masque adapté lorsqu’on bouge des objets qui ont été entreposés depuis longtemps (ex.: vider le cabanon ou la remise au sous-sol).
– Assécher immédiatement tout dégât d’eau, même mineur. Éviter de nettoyer soi-même de grandes surfaces moisies pour limiter les risques à la santé.

Couches pour bébé
Contiennent du polyacrylate de sodium, un irritant pour la peau dont il faut éviter un usage répété sur la peau…
– Opter pour des couches lavables.
– Pour ne pas avoir à laver les couches, on peut tricher et appeler un service de nettoyage de couches lavables!


Tamaro Diallo, M.Sc.
Présidente fondatrice de Katchoo

Tamaro Diallo se spécialise dans l’accompagnement des familles pour une écoresponsabilité sécuritaire pour la santé. Elle guide celles-ci dans leur quête vers un environnement sain pour une famille en santé. Elle offre entre autres un service de nettoyage de couches lavables et d’accompagnement en écoresponsabilité sécuritaire pour la santé de la famille. Consultation gratuite.
www.katchoo.ca@katchooinc


Paru dans Moi Parent, Printemps 2018

Pin It on Pinterest

Share This