Me voici, préparez-vous!

Dans l’environnement intra-utérin où j’évolue depuis plusieurs mois, je suis constamment bercé, au chaud et en sécurité. On répond à mes besoins de façon systématique. Puis survient le choc, le grand bouleversement où tous mes repères sont perdus ou presque…
Par Françoise Lefebvre

Heureusement que vous êtes là, vous mes parents, et que je vous connais déjà. Je reconnais l’odeur rassurante de ma maman ainsi que vos voix. Et ça me sécurise! Ensemble nous commençons une nouvelle relation où nous devrons nous adapter les uns aux autres. Je sais, ce n’est pas toujours facile puisque je n’utilise pas le même langage que vous. À force d’observation, vous verrez que je suis équipé pour communiquer avec vous et que vous êtes programmés pour répondre à mes besoins.

Observez-moi avec attention
En m’observant, vous pouvez voir que mon comportement change au fil de la journée. Ces différents comportements sont appelés «états de conscience». Au nombre de 6 (3 d’éveil, 2 de sommeil et 1 de transition), ces états vous donnent une bonne indication de mes besoins et de ma tolérance aux différents stimuli qui m’entourent.

Je suis prêt à interagir!
Je suis dans l’état qui s’appelle la veille calme. Dans cet état je suis pleinement éveillé et reposé, mes yeux sont grands ouverts. Mon front pourrait être plissé ce qui me donne un air de vieux sage. Dans les faits, ma vue n’est pas encore complètement développée alors je plisse mon front de façon à mieux vous voir. Lorsque je suis ainsi, tranquille et observateur, c’est le temps idéal pour me parler, me nourrir, jouer doucement avec moi, me masser, etc. tout en me regardant dans les yeux. Je suis très friand de ces échanges qui me permettent d’établir avec vous une relation saine et de découvrir, en toute sécurité, mon nouveau monde. Maintenir cet état est fatigant pour moi et je vous montrerai que j’ai besoin d’une pause en utilisant l’état de veille agitée ou active.

J’ai besoin d’une pause!
En état de veille active, je couperai vraisemblablement le contact visuel parce que celui-ci devient trop stimulant. Je suis agité, ma tête est courbée et ma peau est marbrée. Je peux sembler être difficile à contenter, être grognon ou pleurnicher. Je vous exprime à ma façon que je suis fatigué d’interagir, que j’ai un besoin, qu’il y a trop de brouhaha autour de moi et que j’ai besoin d’aide. Le fait que vous m’aidiez à me calmer en m’isolant, en me couvrant, en me nourrissant, bref en répondant à mes besoins, me rassure. Et ce, même si vous n’arrivez pas, du premier coup, à comprendre ce que j’exprime.

Aidez-moi à me calmer
Malgré tous vos efforts, il est possible que vous ne parveniez pas à me calmer. À ce moment, mes pleurs s’accentueront. Vous devez savoir que l’état des pleurs est, pour nous les bébés, le plus puissant moyen de communication et que c’est un véritable un appel à l’aide. Ce n’est pas pour rien que les pleurs peuvent provoquer chez vous un état de tension. Ils indiquent une urgence d’agir. Mes pleurs peuvent exprimer autant un besoin physique qu’un besoin émotif ou encore servir de soupape pour relâcher le trop-plein de tension que j’ai accumulé. Si vous avez essayé de répondre à tous mes besoins physiques et que rien n’y fait, il est possible que j’aie tout simplement besoin de bras réconfortants et d’oreilles attentives. N’oubliez jamais que vous êtes, vous, mes parents, les personnes que je connais le mieux et en qui j’ai le plus confiance. C’est avec vous que j’ai envie de partager mes états d’âme. N’hésitez cependant pas à vous relayer si mes pleurs vous irritent. Les pleurs étant une façon d’éliminer le trop-plein de tension si vous me communiquez la vôtre, je devrai pleurer davantage pour l’éliminer.

Une fois calmé, il est possible que je sois fatigué. Vous sentirez alors mon corps se détendre dans vos bras et se lover contre vous.

Donnez-moi le temps
Avec mes paupières lourdes, mes yeux mi-ouverts, mon visage renfrogné, je ne serai plus vraiment présent à mon environnement. Cet état que l’on appelle la somnolence peut également être observé alors que je suis endormi et que je m’éveille tout doucement. Si on me laisse tranquille, je peux m’endormir ou me rendormir. Je vous indique ici que je ne suis pas certain si je veux explorer mon nouveau monde ou me tourner vers le sommeil récupérateur et protecteur. Donnez-moi le temps qu’il faut. En m’observant, vous apprendrez petit à petit les autres signes qui vous indiqueront que je veux soit à nouveau interagir, soit m’envoler dans les bras 
de Morphée.

J’ai besoin de me reposer
Une fois que je serai endormi, vous remarquerez que j’ai deux types de sommeil. Le premier est le sommeil léger ou paradoxal. Dans cet état de sommeil, vous verrez que je fais des mouvements, j’ai des soubresauts, je pourrais sourire ou pleurnicher, mes yeux bougent sous mes paupières closes, ma respiration est irrégulière et je pourrais, comme sur la photo, sucer mes doigts. Dans cet état de sommeil, mon cerveau gère et intègre l’information reçue alors que j’étais éveillé.

Le sommeil paradoxal est une importante phase qui aide au développement de mon cerveau et même si je peux être éveillé facilement, laissez-moi me reposer!

En alternance, je passerai dans l’état de sommeil profond. Dans cet état ma respiration est régulière, je fais de temps à autre un mouvement, mais de façon générale mon corps est détendu. Généralement, je suis plus difficile à éveiller que dans l’état de sommeil paradoxal. Remarquez sur la photo comment je tiens fermement mes petites mains sur ma poitrine c’est une façon pour moi de me rassurer et de protéger mon sommeil. Dans cet état mon corps se repose et mes hormones de croissance sont sécrétées. Ce type de sommeil est essentiel à ma croissance et ravive mon énergie. Il sera alors plus facile, lorsque je serai à nouveau en état de veille calme, de me nourrir et je pourrai à nouveau profiter pleinement de nos jeux et de nos interactions.


Françoise Lefebvre
Accompagnante à la parentalité à La Source en Soi
Formatrice d’instructeur en massage pour bébé IAIM
Instructrice en massage pour bébé IAIM
www.massagebebeinfantmassage.net
581-742-4626

Références:
– Brazelton T. Berry, “Touch Points – Birth to three”, Dacapo Books, 2006
– Nugent J. Kevin, Keefer Constance H., Minear Susan, Johnson Lise C, Blanchard Yvette, “Understanding newborn behavior & early relationship, the newborn behavioral observations system handbook”, Brookes, 2012
– Nugent J. Kevin, “Your baby is speaking to you” HMH, 2011
– Sunderland Margot, “La science au service des parents ”, HMH, 2007


Paru dans Grossesse, Printemps 2013

Pin It on Pinterest

Share This