Du ménage…avec des essentielles!

Nous vivons à l’air du fameux courant DIY (do it yourself). Pinterest et YouTube regorgent de photos-montage et de vidéos du genre. Croyez-moi sur parole; mes filles visionnent en boucle des vidéos sur ce thème et me proposent de faire du bricolage avec elles! Et si nous nous y mettions tous?
Par Nancy Richard

J’ai donc décidé d’utiliser mes connaissances en lien avec les produits naturels de tous genres, dont les huiles essentielles, dans l’optique de créer mes propres produits d’entretien ménager. C’est ainsi que j’ai joint l’utile à l’agréable en créant un mini-labo de chimie avec mes poulettes pour créer nettoyants et parfums d’ambiance. D’ailleurs, le point le plus important, à mon humble avis, en ce qui concerne la fabrication de nos produits ménagers, est de nous assurer de la qualité desdits produits sélectionnés et éliminant du coup les agents toxiques.

De fraîches fragrances!
Il est beaucoup plus facile que l’on croit de fabriquer ses produits. Vous n’avez qu’à penser aux parfums utilisés dans l’industrie des savons tout usage. Je parie que la lavande, le citron et l’orange vous viennent en tête. C’est donc ultra facile d’utiliser ces mêmes parfums avec leur homologue en huile essentielle.

D’ailleurs, l’aromathérapie en général se conçoit à partir d’aliments comme des oranges, des fines herbes, des épices et de la parfumerie. L’extraction des essences et des parfums se fait à partie des graines, des racines, de la résine, des fleurs, des arbres, des tiges, des écorces et même des fruits. L’extrait est par la suite distillé à la vapeur puis pressé à froid.

Le pouvoir des huiles essentielles
Les huiles essentielles jouent de nombreuses fonctions thérapeutiques anti… quelque chose. Dans le cas du fameux ménage, je dirais même «anti-pue».

Sans blague, les fonctions les plus cruciales d’un entretien rigoureux de la maison sont:

Pratico-pratique
Vous souhaitez purifier votre toilette? Deux gouttes directement dans l’eau de cuvette. Cela vous aidera même à éliminer le cerne qui pourrait décorer votre cabinet d’aisances.

Vous désirez avoir recours au pouvoir des huiles essentielles dans le cadre de votre lessive? Ajoutez 3 ou 4 gouttes dans l’eau de rinçage ou la même quantité directement sur les vêtements dans la sécheuse. Certaines boules antistatiques peuvent accueillir des huiles directement sur leurs fibres textiles.

Vous aimeriez que vos tapis sentent bon? Mettez quelques gouttes de votre fragrance préférée directement à la sortie d’air de votre balayeuse. Et la fameuse vaisselle? 5 à 10 gouttes dans un évier bien rempli d’eau chaude savonneuse.

Ça ne sent pas… encore la rose!
Le changement de couches, quand on a un poupon à la maison, ça revient tout le temps! Sans farce, vous pouvez fabriquer divers produits en lien avec le changement et l’entretien de vos couches, histoire d’offrir ce qu’il y a de mieux pour cette petite peau douce.
Diverses recettes de fabrication de lingettes humides maison sont disponibles sur le net. Grosso modo, il suffit de couper un rouleau de papier essuie-tout en deux et de concocter une solution nettoyante pour l’y imbiber. Sinon, pourquoi ne pas utiliser des débarbouillettes de coton avec la même solution? Encore moins de déchets résiduels…

En ce qui concerne le savon pour laver les couches lavables, vous pourriez vous fabriquer des rondelles de savon à base de bicarbonate de soude et d’huiles essentielles de citron et de lavande. Renseignez-vous cependant au préalable auprès du fabricant de couches pour connaître son mode d’entretien. Bien que la plupart des marques sur le marché ne nécessitent pas de trempage ni de rinçage préalable, vous devez faire preuve d’une rigueur sans faille pour bien vous occuper de vos couches.

Votre seau dégage une odeur d’ammoniaque? Insérez une ouate avec quelques gouttes d’huile de melaleuca (tee tree, arbre à thé) dans le capuchon où se cache le filtre au charbon.

Finalement, afin de laver le seau, une fois les couches dans la laveuse, ajoutez des huiles essentielles dites antibactériennes et antifongiques dans votre eau savonneuse. Rapidement, je songe à celle de géranium bourbon, de clou de girofle et de litsée citronnée. Il ne faut surtout pas oublier que les champignons et les moisissures sont les ennemis des couches… Songeons simplement au muguet, à l’érythème fessier et tout simplement à la puanteur…

En conclusion, allez-y selon votre imagination. La parcimonie a bien meilleur goût… oups, odeur!

N’oubliez pas cependant que ce n’est pas parce que c’est naturel que c’est sans danger. Ne laissez jamais un flacon à la portée des enfants.


Nancy Richard
PDG du Groupe Cybèle
École de formation périnatale mobile La venue de la cigogne,
Agence de baby planning Cigogne Coup d’Aile, Éditions Cybèle
www.maisoncybele.com@MaisonCybele


Paru dans Moi Parent, Printemps 2018

Pin It on Pinterest

Share This