Métro, boulot, dodo et … famille!

Tout concilier sans devenir dingue

De nos jours, lorsqu’on parle de conciliation ­travail-famille, plusieurs choix s’offrent à nous. Certaines familles ont choisi que l’un des deux parents demeure à la maison pendant que l’autre travaille à l’extérieur. D’autres fondent leur propre entreprise pour travailler de la maison et bénéficier d’un horaire flexible qui permettra d’effectuer les déplacements de la marmaille. En fait, peu importe le scénario choisi, il n’en demeure pas moins qu’un minimum d’organisation est requis pour que tout roule comme sur des roulettes.
Par ­Nancy ­Germain

La toute première étape pour arriver à un partage des tâches et responsabilités au sein de la maison et de la famille est de s’asseoir avec son conjoint pour clarifier qui fait quoi. Cette étape peut avoir l’air anodine, mais nous avons tous des attentes envers les autres. Souvent, ces attentes apportent bon nombre de frustrations quand elles ne sont pas comblées. Par exemple : chéri a oublié que c’était à lui d’aller au -rendez-vous chez le docteur avec le plus jeune ; votre adolescent passe à côté d’un tas de linge qui pourrit sur le sol. Et vous, vous vous dites : « -Oh, misère ! »

-Asseyez-vous avec les membres de votre famille et faites une liste de tout ce qu’il peut y avoir à faire durant une journée, une semaine, un mois et même une année. Puis, établissez qui fera quoi. Ensuite, faites un échéancier. Organisez le partage des tâches et des responsabilités pour que tout le monde mette la main à la pâte ! -Bon, il ne faut pas être trop sévère non plus : chacun peut choisir selon ses goûts et intérêts ce qu’il aura envie de faire.

Voilà une bonne chose de réglée ! -Passons à l’étape suivante !

Gagnez du temps les soirs de semaine
Maintenant que les membres de votre famille savent ce qu’ils ont à faire, passons aux fameux soirs de semaine. Vous allez chercher les enfants après le travail, arrivez à la maison pour cuisiner le souper, faites faire les devoirs, donnez le bain, chantez la chanson ou lisez une histoire (qui font partie de la routine du dodo), donnez un câlin et, hop !, vous confiez toute votre petite marmaille aux bras de -Morphée. Et, tout cela, vous le faites dans un ordre plus ou moins précis. Ouf ! -Vous fermez la porte de la dernière chambre et … vous ne pensez qu’à une chose : vous relaxer.

Pour faciliter cette routine, qui peut sembler horrible sur papier, il faut apprendre à planifier. Prendre une -demi-journée, en famille ou seul, pour préparer à l’avance des repas vous permettra d’économiser du temps à moyen et à long terme pour pouvoir en passer plus en famille, ou même seul. Que de joie à l’horizon !

Donc, à vos crayons ! -Avec les membres de votre famille, choisissez ensemble des repas que vous aimeriez manger au cours de la semaine et même de la semaine prochaine. Regardez ce que vous avez dans votre frigo et votre -garde-manger et faites une liste de ce que vous aurez besoin d’acheter à l’épicerie. En plus, cet exercice vous permettra d’économiser des sous !

Lorsque vous avez un congé, faites une journée de popote intensive. Et non, mesdames et messieurs, vous n’avez pas besoin de suivre un programme de fitness pour préparer des repas et des collations à l’avance. Coupez vos légumes, faites cuire votre viande et mettez des repas au congélateur. Différents sites internet ou revues spécialisées vous donneront des idées. Ainsi, vous aurez du temps pour profiter de beaux moments en famille, les soirs de semaine seront plus simples et vous parviendrez assurément à être moins épuisé en fin de soirée.

Du temps pour soi
Puisqu’on parle d’épuisement, -avez-vous le goût d’avoir plus de temps pour vous ? C’est possible ! -Toutefois, comme pour la distribution des tâches et la préparation des repas, il faut le planifier. La première étape est de s’asseoir (oui encore !) pour bien examiner son agenda. Regardez les endroits où il n’y a rien de prévu en famille ou avec les enfants. Ces moments pourraient être utilisés pour vous ou votre couple. Qu’-aimeriez-vous faire ? -Si la réponse est : « -Rien », eh bien, faites garder les enfants afin de bien vous reposer dans le confort de votre foyer. Si la réponse est : « J’aimerais passer une nuit ou deux en amoureux », osez ! -Mettez la culpabilité de côté car, par la suite, vous en ressortirez plus serein et rempli d’énergie pour continuer à profiter de votre belle vie en famille.

En conclusion, ce qu’il faut retenir, c’est de communiquer au sein de la famille, planifier, déléguer et prendre du temps pour soi. Au début, quand ça ne fait pas partie de vos habitudes de vie, cela peut vous sembler très compliqué. C’est normal, car la nouveauté, ce n’est pas simple. Mais ne vous découragez pas et visez un objectif à la fois. Par quoi -voulez-vous commencer ? -Qu’-est-ce qui vous pèse le plus sur les épaules ? -Ce sera votre premier objectif à atteindre pour parvenir au but que vous souhaitez, soit d’améliorer vos routines familiales et, par conséquent, d’arriver à concilier le travail et la famille.

Bonne chance !


Nancy Germain
Éducatrice spécialisée
Membre du Réseau Nanny Secours
www.nannysecours.com


Paru dans Moi Parent, Automne 2018

Pin It on Pinterest

Share This