Nourrir son bébé en voyage

Nourrir son bébé en voyage

Que de choses à penser quand vient le temps de voyager avec son tout-petit! En plus des couches, des lingettes, de la suce, des tenues de rechange, du toutou, des jouets préférés ou du doudou, on doit aussi prévoir les repas de notre coco. Tout est une question d’organisation!
– Par Élodie Gelin etCaroline Lebel

Vous partez pour la journée
Avant de partir, préparez une glacière dans laquelle vous mettrez des pains de glace afin d’assurer une température acceptable à vos aliments et boissons pour une partie de la journée. Que votre enfant soit au biberon, au verre à bec ou au verre «des grands», prévoyez plusieurs contenants remplis d’eau et de lait afin de lui assurer une hydratation optimale, notamment en plein été. Il existe également des gobelets thermos (1) qui garderont fraîche la boisson plus longtemps. Pour les collations, les compotes de fruit en pochette sont un choix gagnant si vous les choisissez sans sucre ajouté. Préparez également des petits contenants de céréales telles les Nutrios, de morceaux de fromage ou encore des biscuits ou muffins faits maison pour des choix variés et nutritifs.

Vous pensez pique-niquer? Lorsque vous préparez votre menu, prenez en considération le temps durant lequel vous devrez conserver la nourriture avant de la consommer afin de pouvoir la garder à une température sécuritaire le temps nécessaire. Un repas sera d’autant plus complet si vous incluez des aliments des quatre groupes du Guide alimentaire canadien. Si vous choisissez de préparer une salade avec des pâtes, du riz ou du couscous, ajoutez-y des morceaux de légumes, de fromage, de viandes ou substituts, telles des légumineuses, pour obtenir une bonne salade repas. Afin d’alléger votre panier à pique-nique, favorisez les aliments qui se mangent avec les doigts, tels que des sandwichs ou des muffins salés. Prévoyez également des fruits frais ou encore des fruits séchés coupés en morceaux afin d’éviter les risques d’étouffement. Votre enfant adore le yogourt? Ajoutez-y des petits fruits congelés qui le conserveront froid un peu plus longtemps.

Vous optez pour le restaurant? Vérifiez que des chaises hautes ou des sièges d’enfant sont disponibles ou qu’il vous est possible d’allaiter en toute tranquillité. Regardez le menu pour voir quels sont les choix offerts aux enfants ou alors qu’elles sont les assiettes que vous pourrez partager avec votre tout-petit.

Vous passez quelques jours loin de chez vous
Planification et organisation sont indispensables pour un voyage avec un enfant en bas âge. Tout comme la sortie d’une journée, la glacière demeure essentielle. Selon l’endroit où vous irez, vous pourrez geler à nouveau vos pains de glace ou encore faire l’achat de sacs de glace dans une station-service que vous répartirez dans des sacs refermables afin de vous servir de votre glacière les jours suivants.

Si vous ne pouvez conserver du lait pasteurisé en bas de 4°C, pensez aux petites briques de lait stérilisé qui se conserve à température ambiante. Le lait Grand-Pré 2% (2) ou le lait de soya nature pour les enfants de plus de 2 ans sont de bonnes alternatives, tout comme le lait Baboo de Natrel  (3) pour les enfants entre 12 et 24 mois.

Pour le voyage ou une promenade, pensez à la tasse à collation (4). Vous pourrez y mettre des céréales telles des Nutrios ou encore de petits cubes de fromage. Votre enfant s’amusera à les attraper tout en consommant une collation nutritive. Toutefois, la surveillance est de mise si vous offrez des aliments en voiture à votre enfant. Pourquoi ne pas s’arrêter dans une halte routière et prendre une petite pause en famille?

C’est parti pour le grand voyage!
Prendre l’avion avec un enfant est toute une aventure! Avant de réserver votre vol, renseignez-vous si un menu pour enfant est offert et s’il y a des frais supplémentaires. Prévoyez également des collations nutritives si le repas tarde à être servi ou si celui-ci ne convient pas à votre enfant. Informez-vous préalablement des aliments que vous pouvez amener à bord.
Avant le départ, renseignez-vous sur l’existence d’une aire d’allaitement à l’aéroport. Celle-ci met à la disposition, la plupart du temps, un four à micro-ondes pour réchauffer biberon et aliments. N’oubliez pas les ustensiles de votre petit afin qu’il puisse poursuivre son apprentissage et qu’il ne ressente pas trop de changements dans sa routine.

Selon la durée de votre vol, il est important de bien hydrater votre petit pour éviter la déshydratation étant donné le faible pourcentage d’humidité contenu dans l’air pressurisé. De plus, faire boire votre enfant lors du décollage et de la descente vous amènera un peu plus de tranquillité en soulageant les douleurs aux oreilles que cela peut engendrer. Il est à noter que seule l’eau chaude est disponible à bord de l’appareil. Si vous devez apporter le lait pour votre enfant, informez-vous de la quantité que vous pouvez prendre. Certaines compagnies ont des règles à cet égard. Sinon, prévoyez des formules en poudre qui seront plus faciles à transporter.

Renseignez-vous sur le pays que vous allez visiter afin de connaître les choix disponibles pour l’alimentation des tout-petits. Que ce soit le lait ou la formule pour nourrisson ou encore les risques à consommer des aliments locaux. Par exemple, assurez-vous de bien laver les fruits et légumes que vous achetez avant de les consommer. Préférez l’eau embouteillée à l’eau courante et évitez la consommation de glaçons sauf s’ils sont préparés avec l’eau embouteillée. Prévoyez apporter une solution telle le Pédialyte dans le cas où une diarrhée se déclarerait pour prévenir la déshydratation de votre petit. Avant chaque repas ou collation, prenez soin de bien vous laver les mains et celles de votre enfant.

Bon voyage!


Élodie Gelin et Caroline Lebel, nutritionnistes
www.nospetitsmangeurs.org


Paru dans Bébé, Automne 2012

Pin It on Pinterest

Share This