Gorge qui pique, otite, rhume et petit nez bouché

Votre enfant entre à peine à la garderie que déjà il présente les premiers signes d’un rhume ou d’une otite. N’ayant pas encore développé tous ses anticorps, le contact avec d’autres enfants malades peut certainement être un facteur le prédisposant à ces affections. Comment l’ostéopathie peut-elle aider votre enfant à être en meilleure santé?
Par Suzie Desjardins

Comme parent, le premier bon réflexe lorsque nous observons la présence de fièvre, de douleur à l’oreille, d’un changement de comportement et d’une perturbation du sommeil est de consulter le médecin. Mais saviez-vous que l’ostéopathie pourrait être une approche complémentaire aux traitements médicaux conventionnels pour le retour et le maintien de la bonne santé de votre enfant?

Oh non! Encore une otite!
La trompe auditive (trompe d’Eustache) est le conduit qui relie la partie moyenne de l’oreille, contenant les osselets et le tympan, avec l’arrière du nez. Dans la normalité, avaler, pleurer et bâiller ouvre la trompe auditive pour permettre le passage de l’air dans le pharynx rééquilibrant les pressions et facilitant ainsi le drainage. Mais chez le bébé, ce canal est plus court et plus horizontal que chez l’adulte, ce qui diminue l’efficacité du drainage des liquides de l’oreille. C’est ce qui peut expliquer en partie pourquoi une grande majorité d’enfants auront au moins une otite avant l’âge de 3 ans.

De plus, les structures osseuses, myofaciales, vasculaires et/ou nerveuses des régions du crâne, de la face et de la bouche, l’occlusion dentaire, le reflux gastro-œsophagien et une mauvaise déglutition (avaler en poussant la langue sur les dents est un exemple) peuvent également interférer dans cette fonction d’équilibre tubaire réduisant la barrière protectrice contre les bactéries provenant du nez et de la gorge.

Par ailleurs, les enfants nourris dans la position couchée auraient une tendance plus élevée au reflux que les bébés nourris dans la position semi-couchée, les prédisposant ainsi aux otites. Il en va de même pour un enfant présentant une plagiocéphalie ou un torticolis qui amène un déséquilibre des temporaux de même qu’un enfant couché toujours sur le même côté. Ce dernier aura plus de possibilités d’avoir un drainage moins efficace de la trompe auditive de l’oreille qui se trouve contre le matelas, d’où la nécessité de varier les positions de l’enfant lors de son sommeil. Et si vous le couchez sur le côté, pensez à alterner côté droit/côté gauche.

Petit nez qui coule!
Une obstruction nasale créée par une déviation des cloisons du nez, la présence d’allergies ou le gonflement des adénoïdes, en plus d’affecter son sommeil, peut amener bébé à devoir respirer par la bouche. Or, c’est le nez qui a été conçu pour la respiration. D’ailleurs, le développement des os de la face, des cavités nasales et même de la mâchoire est grandement favorisé par la respiration par le nez. En effet, les enfants qui respirent par la bouche auront plus tendance au palais étroit et ogival, ce qui non seulement peut compliquer l’occlusion dentaire par un manque d’espace pour les dents, mais peut aussi amener une prédisposition aux maux de gorge, aux sinusites et aux otites.

Mais comment est-ce possible? Mon bébé est tout «neuf»!
Un accouchement, même naturel, ou l’utilisation de forceps ou de ventouse peut amener son lot de compression et de dysfonctionnement crânien ou vertébral. Une compression sur la pointe du nez pendant un accouchement naturel ferait dévier la cloison nasale chez près de 1% des nouveau-nés. L’aspiration nasale peut aussi être traumatisante pour les muqueuses.

L’approche ostéopathique
Pendant le traitement ostéopathique, c’est toute la posture de l’enfant qui est évaluée pour observer de possibles contraintes pouvant nuire au bon drainage des oreilles ou aux fonctions nasales adéquates. D’ailleurs, la fonction dirigée par la structure est un des principes fondamentaux de l’ostéopathie.

C’est ainsi que les os du crâne et la mobilité de leurs sutures, considérés comme des articulations en ostéopathie, sont évalués. Bien entendu, une attention plus spécifique est accordée aux temporaux, siège de la fonction auditive. Les deux oreilles doivent idéalement être symétriques et les os du palais et de la bouche libres de toutes contraintes. Le lien entre la mâchoire et le temporal est aussi évalué puisque la déglutition, les pleurs et le bâillement, comme mentionné précédemment, aident au bon drainage de la trompe auditive.
La base du crâne, les colonnes cervicale et thoracique font également partie de l’évaluation. D’ailleurs, des blocages dans la région thoracique, en plus de nuire à la bonne santé des oreilles, du nez et de la gorge, peuvent entraver les mécanismes d’autorégulation qui caractérisent le corps, un autre des principes fondamentaux de l’ostéopathie.

L’ostéopathe vérifie également la capacité de l’enfant à tourner la tête des deux côtés et son habileté à se redresser dans la position ventrale. Cette position peut aider au drainage des liquides des oreilles en favorisant le bon développement de la partie basse des temporaux. D’ailleurs, pratiquée quotidiennement de façon sporadique lors des phases d’éveil, la position sur le ventre peut grandement aider à la santé des oreilles.

Le traitement ostéopathique a également comme objectif l’optimisation du système immunitaire pour aider à combattre l’infection et à mieux récupérer après l’infection. De ce fait, l’approche ostéopathique semblerait, dans certains cas, réduire le besoin d’antibiotiques.
Cela dit, même si votre enfant ne démontre pas de problème apparent relié aux oreilles, une visite chez l’ostéopathe peut être préventive. En effet, une dysfonction des structures du crâne ou d’une autre partie du corps reliée à l’accouchement ou même plus tard pendant l’enfance et l’adolescence, une chute ou un accident sportif, même s’il n’a pas donné de conséquence à court terme, peuvent se manifester beaucoup plus tard. C’est pour ces raisons que nous suggérons une visite à tous les changements de saison. Après tout, nous le faisons bien sur notre véhicule!

Voici quelques conseils que vous pouvez mettre en pratique avant ou entre deux rendez-vous chez l’ostéopathe qui peut aider à la santé des oreilles, du nez et de la gorge de votre petit trésor:
• Si votre enfant dort quelques fois sur le côté, favoriser le côté de l’oreille non malade;
• Faire un massage de la région mandibulaire (mâchoire du bas) en appliquant une légère traction tissulaire jusqu’au menton, favorisant l’ouverture tubaire;
• Encourager les mimiques avec la participation de la langue. Ces mouvements sollicitent l’action des structures myofasciales connectées à la trompe auditive, contribuent à son ouverture et facilitent son drainage;
• Utiliser une solution saline pour nettoyer et aider au drainage des fosses nasales 1 à 3 fois par jour;
• Faire un mouchage efficace, une narine après l’autre, à partir de 2 ans;
• Utiliser le mouche-bébé si l’enfant n’arrive pas à se moucher efficacement ou avant l’âge de 2 ans;
• Pratiquer des exercices de respiration par le nez pendant 5 minutes, 3 fois par jour.


Suzie Desjardins, D.O.
Ostéopathe clinicienne. Diplômée du CEO et membre Ostéopathie Québec.
Clinique Inspiration, Laval
www.cliniqueinspiration.com

Références:

  1. Tortora, G.J., Derrickson, D. (2007). Principes d’anatomie et de physiologie. 2e edition. Adaptation française Michel Forest et Louise Martel, (p.635). St-Laurent: ERPI.
  2. Tortora, G.J., Derrickson, D. (2007). Principes d’anatomie et de physiologie. 2e edition. Adaptation française Michel Forest et Louise Martel, (p.650). St-Laurent: ERPI.
  3. Lanphear, B.P., Byrd, R.S., Auinger, P., Hall, C.B. (1997). Increasing prevalence of recurrent otitis media amongchildren in the United-States. Pediatrics, 99 (3): E1.
  4. Bylander, A., Tjernstrom, O. (1983). Changes in Eustachian tube fonction with age in children with normal ears. A longitudinal study. Acta Otolaryngol, 96(5-6):467-77.
  5. McDonnell, J.P., Needleman, H.L., Charchut, S., Allred, E.N., Roberson, D.W., Kenna, M.A., Jones, D. (2001). The relationship between dental overbite and eustachian tube dysfonctionnement. Laryngoscope, 111(2): 310-6.
  6. Tanker, B., Dettmar, P.W., Panetti, M., Koufman, J.A., Birchall, J.P., Pearson, J.P. (2002). Reflux of gastric juice and glue ear in children. Lancet, 359(9305): 493.
  7. Niemela, M., Pihakari, O., Pokka, T., Uhari, M. (2000). Pacifier as a risk factor for acute otitis media: A randomized, controlled trial of parental counseling. Pediatrics, 106(3): 483-8.
  8. Tully, S.B., Bar-Haim, Y., Bradley, R.L. (1995). Abnormal tympanography after supine bottle feeding. Journal Pediatric, 126(6): S105-11.
    Sergueef, N. (2007). Ostéopathie pédiatrique. France: Elsevier Mason.
  9. Okubo, J., Watanabe, I. (1990). Aeration of the tympanomastoid cavity and the Eustachian tube. Acta Otolaryngol Supplement, 471: 13-24.
    Rappai, M., Collop, N., Kemp, S., deShazo, R. (2003). The nose and sleep-disordered breathing: what we know and what we do not know. Chest, 124(6): 2309-23.
  10. Olnes, S.Q., Schwartz, R.H., Bahadori, R.S. (2000). Consultation with the specialist: Diagnosis and management of the newborn and young infant Who have nasal obstruction. Pédiatric Revue: 21(12):416-20.
  11. Sergueef, N. (2007). Ostéopathie pédiatrique, (p.306). France: Elsevier Mason.
  12. Mills, M.V., Henley, C.E., Barnes, L.L., Carreiro, J.E., Degenhardt, B.F. (2003). The use of ostéopathic manipulative treatment as adjuvant therapy in children with recurrent acute otitis media. Arch Pediat Adolescent Med 157(9): 861-6.
  13. Sergueef, N. (2007). Ostéopathie pédiatrique, (p.307). France: Elsevier Mason.

Paru dans Moi Parent, Automne 2017

Pin It on Pinterest

Share This