Penser à soi un bonheur à la fois

Passer au second plan en se dévouant corps et âme… c’est ce que fait chaque femme en devenant mère. La simple vision d’un petit «+» soudainement apparu sur un bâton de plastique transforme à jamais l’existence de celle qui l’a utilisé. Pourtant, nous existions avant…
Par Valérie St-Onge

Dès la confirmation de la grossesse, une transformation s’enclenche: un changement, non seulement au niveau corporel, mais également sur le plan émotionnel. Ce petit embryon devient rapidement le cœur des préoccupations, en devenant le principal centre d’intérêt de celle qui le porte!

Est-ce que je mange assez bien pour le développement de mon enfant? Si je poursuis mon entraînement, vais-je nuire à mon bébé? Il me semble qu’il ne bouge pas beaucoup aujourd’hui… est-ce que tout va bien? Chaque jour de la grossesse surgissent des questionnements liés à l’état du poupon et à la gestation. Peu à peu, la mère se préoccupe moins de son bien-être personnel, en pensant maintenant à celui de son enfant à naître.

Bien que la préparation à l’arrivée de bébé s’étale sur neuf mois, il n’en demeure pas moins que cela bouleverse le rythme de vie, qui était bien établi avant la naissance. Les sorties ne sont maintenant plus aussi simples, les moments passés en solitaire, en couple ou entre amis se font de plus en plus rares, les nuits ne sont plus les mêmes.

Souvent éblouies par la bouille de leur petit bébé, les nouvelles mamans catinent à longueur de journée et se sentent comblées par cette petite boule d’amour! En surface, tout semble beau et doux! Ce l’est, effectivement. Mais plus les semaines filent, moins les besoins de la mère sont remplis…

Ai-je réussi à manger mes trois repas de la journée? Est-ce que je suis parvenue à enfiler quelques heures de sommeil entre chaque boire? Qu’est-ce que j’ai fait pour moi aujourd’hui?

Trouver le temps de s’offrir des moments, juste pour soi, relève parfois de l’impossible, après l’arrivée d’un premier enfant. C’est d’autant plus le cas dans les premières semaines de vie d’un bébé et lors du retour au travail.

L’art de prendre soin de soi
C’est connu, s’occuper d’un enfant requiert temps et énergie. Mais pour avoir de l’énergie, il faut d’abord que vous preniez soin de vous, comme femme! De trouver le temps de répondre convenablement à vos besoins primaires, mais aussi de vous accorder des petits plaisirs revêt d’une grande importance. Ce faisant, vous vous assurez une meilleure humeur et une plus grande vitalité.

Justement, «trouver le temps» de prendre soin de soi représente le principal obstacle pour les nouveaux parents, lorsque les besoins se font ressentir. Aucune formule magique n’existe pour en trouver du temps, outre le fait de le prendre… et de se l’imposer!

Profitez de la présence de votre conjoint, de mamie ou papi, d’une amie ou d’une gardienne pour vous éclipser de la maison. Parfois, le simple fait d’avoir l’occasion de faire les emplettes sans enfant aide à se sentir plus libre! Impossible d’avoir quelqu’un à vos côtés aujourd’hui? Accordez-vous un moment, bien à vous, durant la sieste ou à l’heure du dodo! Éteignez votre cellulaire et faites une activité juste pour vous! Rivez à votre petit écran, votre période de détente sera moins optimal et vous profiterez moins de cette quiétude pour faire une activité qui vous plait.

Retrouvez vos passions
Vous avez enfin quelques minutes (ou heures!) de répit, mais vous ne savez pas trop quoi faire? Reconnectez-vous avec votre passé! Qu’aimiez-vous faire de vos temps libres avant l’arrivée de votre petit poussin? Dressez sur papier une liste d’activités ou de petits bonheurs quotidiens qui vous redonnent le sourire à coup sûr! Placez cette liste sur le frigo ou encore à un endroit bien visible, afin de vous remémorer l’importance de vous faire plaisir! À votre «To do list» du jour, ajoutez au moins une de ses activités que vous aurez à effectuer. Ce sera sans doute la tâche la plus agréable à rayer!

Votre petit amour aura beau vous combler de joie, que vous devrez tôt ou tard penser à vous, comme femme. Le bonheur, ça se cultive… et rappelez-vous qu’il part d’abord de soi. Pour être mère, il faut d’abord être femme!

Liste-bonheur
Pensez à vous accorder des petits moments de plaisir quotidien. Ils ne redonneront pas les nombreuses heures de sommeil envolées, mais ils ressourceront la femme en vous sans aucun doute! Inspirez-vous de ces quelques exemples pour construire votre propre liste!

  • Se mettre du vernis à ongles
  • S’acheter un masque en pharmacie, et pourquoi ne pas pousser le concept en se mettant deux tranches de concombre sur les yeux
  • S’offrir une soirée sushi en pleine semaine
  • Sortir faire une marche seule, sans poussette
  • S’acheter un magazine
  • Boire un latte en après-midi pendant l’heure de la sieste
  • Manger de la crème glacée à même le pot
  • S’ouvrir la bouteille de vin qui devait être réservée à un souper du samedi soir
  • Se faire couler un bain et utiliser le bain moussant que vous ne prenez jamais la peine de prendre
  • Partir courir sans le chariot et toute la marmaille
  • Aller flâner à la bibliothèque
  • Sortir de la maison et écouter ses émissions de télé favorites sur son iPad au café du coin
  • Choisir son sac de jujubes préférés au dépanneur
  • Lire un livre et… prendre le temps de le terminer
  • Regarder un film de filles
  • Manger du nutella à la cuillère
  • Congé de bain pour les enfants! Ce soir, on fait leMINIMUM
  • S’accorder le droit de faire la sieste en même temps que les enfants
  • S’acheter un morceau de vêtement qui n’est pas en solde
  • Prendre rendez-vous chez l’esthéticienne ou la massothérapeute.
  • Faire une mini séance de yoga… dans le gazon si c’est l’été
  • Se sécher les cheveux… jusqu’à ce qu’ils soient secs
  • Faire garder les enfants pour la nuit et en profiter pour faire la grasse matinée
  • Se maquiller comme si on avait une grande sortie
  • Magasiner des écharpes ou des porte-bébés, pour les mamans adeptes de portage
  • Aller prendre un verre avec une amie
  • Se coucher sur l’herbe et regarder simplement les nuages passer
  • Soirée cinéma (ou ciné-parc), comme dans le temps: popcorn inclus
  • Regarder des drôles de vidéos sur YouTube
  • Écouter de la musique, le volume «dans le tapis»
  • Oser complimenter un inconnu
  • Préparer un mauvais coup
  • S’acheter SON cahier à colorier et SES crayons de couleur… mais surtout prendre le temps de dessiner pour le plaisir
  • Faire un puzzle sur plusieurs soirs
  • Préparer une surprise pour la douce moitié

Valérie St-Onge
Blogueuse
La méMÈRE — maternité, famille & art de vivre
www.lamemere.com
www.facebook.com/valerie.lamemere


Paru dans Bébé, Automne 2016

Pin It on Pinterest

Share This