Pourquoi se plaignent-ils si souvent de maux de ventre ?

Pour toutes sortes de raisons, les enfants se plaignent souvent de maux de ventre ; après les repas, avant d’aller à la selle, avant la manifestation d’une infection… En médecine chinoise, on prétend que la plupart des maux que ressentent les enfants sont causés, ou amplifiés, par un mauvais fonctionnement du système digestif, en raison de l’immaturité de ce dernier. Selon cette médecine millénaire, il faut trouver la source du problème pour améliorer l’état de santé global de l’enfant. Ainsi, soutenir le système digestif s’avère essentiel au soutien des défenses immunitaires de nos cocos.

Très souvent, les maux de ventre chez les bébés et les jeunes enfants viennent du fait que ceux-ci ont tendance à ingérer une quantité de nourriture supérieure à leur capacité à transformer celle-ci, ou, encore, cette accumulation peut survenir des suites d’une ingestion d’aliments difficiles à digérer. Dans les deux cas, cela risque de provoquer des problèmes de reflux, des coliques, des vomissements ainsi qu’une production de mucus (décrite comme de l’humidité). Or, en médecine chinoise, il existe une relation très importante entre la digestion et la respiration. Ainsi, l’apparition d’humidité se manifestera par des otites, de la toux, des rhumes et autres affections ORL, elle peut même engendrer des problèmes de peau ou de sommeil.

Face aux maux de leurs petits, les parents se sentent souvent impuissants ; les massages pourraient alors être une solution de choix. En voici un exemple, tiré du massage Tuina pour enfants, l’un des cinq piliers de la médecine traditionnelle chinoise. Par la pression et la stimulation de certains points, ces manipulations favorisent la circulation et la capacité d’autoguérison de l’organisme. Les enfants adorent de plus ce moment privilégié d’attention et de contact avec leurs parents.

Si le problème persiste
Dans un tel cas, un acupuncteur pourra faire un bilan individuel de votre enfant afin de déterminer les déséquilibres qui causent ses maux et ainsi orienter les traitements. Il pourra vous suggérer des conseils en lien avec les habitudes alimentaires ou l’hygiène de vie de votre enfant afin d’améliorer l’état de ce dernier.

L’acupuncture peut aider votre enfant en diminuant la douleur et l’inflammation et en stimulant son système immunitaire ; le corps retrouve alors l’équilibre grâce à l’activation de certains points spécifiquement. Chez les enfants, cette stimulation s’effectue généralement avec de fines aiguilles qu’on retire immédiatement ; ils ne ressentent alors qu’un léger picotement d’une seconde ou, dans certaines circonstances, il est aussi possible d’utiliser d’autres méthodes pour stimuler les points d’acupuncture telles le laser, la chaleur (moxa), les aimants, l’acupression et le Tuina.

Petit massage pour gros mal de ventre

• Exercer une pression douce, en suivant le cercle dessiné, dans les deux paumes de la main (100 fois si l’enfant a moins de 2 ans et 200 fois s’il a plus de 2 ans).

• Masser le tour du nombril dans le sens horaire (100 fois si l’enfant a moins de 2 ans et 200 fois s’il a plus de 2 ans). Dans des cas de diarrhée chronique procéder plutôt dans le sens antihoraire.

• Placer vos doigts (l’équivalent de quatre doigts de votre enfant) en dessous du genou, du côté extérieur au tibia. Masser ce point (100 fois) si l’enfant a moins de 2 ans et 200 fois s’il a plus de 2 ans.

 

Rosa Arles Soler, Ac.
Membre de l’Ordre et de l’Association des Acupuncteurs du Québec,
maman de deux filles et acupunctrice à La Source Soi.

www.lasourceensoi.com    Facebook : lasourceensoi


Paru dans Moi Parent, Printemps 2019

Pin It on Pinterest

Share This