Les 4 «C» d’une relation parent-éducateur efficace

On le sait tous, la communication n’est pas toujours facile. Il nous arrive, comme parent, de nous sentir dépassés par le comportement de notre enfant, ou de ne pas comprendre certains gestes. Alors, comment le soutenir dans son développement pendant qu’il est en milieu de garde? La communication est peut-être la clé?
Par Julie Lachapelle

Êtes-vous satisfait de la relation que vous entretenez avec l’éducateur(trice) de votre enfant? Quelle est la nature de cette relation? Est-elle collaborative? Unidirectionnelle? Aspirez-vous à une relation d’égal à égal? Une relation entre des adultes qui ont le même but: le bien-être de votre enfant et de son développement harmonieux.

La relation parent-éducateur(trice) est importante pour le développement global de l’enfant. Puisqu’il passe la journée dans le milieu de garde, il est crucial que la communication soit bonne et que le but visé soit le même: le bien-être de votre enfant.

Un village pour élever un enfant
Il est démontré qu’une bonne relation entre le parent et l’éducateur(trice) a un impact non seulement sur ces derniers, mais également sur l’enfant. En effet, pour l’éducateur(trice), cette relation positive amène une meilleure compréhension des besoins de la famille, de ses valeurs ainsi que de ses attentes et perceptions face au milieu de garde. Ce qui a pour effet une réponse plus juste envers les besoins de votre enfant. Ensuite, pour votre enfant, cette relation permet une continuité entre la maison et le milieu de garde et un meilleur suivi de son développement. De plus, de vous voir échanger de façon positive et respectueuse, ça lui donne un bel exemple. Finalement, pour vous, chers parents, cette relation est également bénéfique. Vous êtes en confiance et vos compétences parentales sont reconnues, vous bénéficiez d’un soutien pour le développement de votre enfant et vous avez une meilleure connaissance des ressources du milieu communautaire. Bref, les adultes qui font partie de la vie de l’enfant sont plus sensibles à ses besoins et les réponses sont plus appropriées si la relation et la communication se vivent positivement. C’est bien beau cette belle théorie, mais comment y parvenir? Voici donc les 4 clés de cette relation si importante pour votre enfant.

1- Confiance
C’est le point de départ de toute relation. Si vous n’avez pas confiance en l’éducateur(trice) de votre enfant, il vous est alors difficile de lui confier ce que vous avez de plus précieux. Il faut vous faire confiance mutuellement. Comme parent, comment vous sentez-vous dans le milieu de garde de votre enfant? Comment vous sentez-vous face à l’éducateur(trice) de votre enfant? Lui faites-vous confiance? Il est important de répondre à ces questions afin de mieux cerner ce qui pourrait nuire au développement d’une bonne communication entre vous. Le lien de confiance se construit avec le temps. Ne craignez pas de lui parler, il(elle) est probablement aussi mal à l’aise que vous. Mais il(elle) a à cœur le développement de votre enfant. Reconnaissez son expertise, il(elle) connaît la théorie du développement de l’enfant. Vous, vous connaissez les particularités de votre enfant. Il est unique. Vous êtes la personne la mieux placée pour lui faire part de ces caractéristiques qui lui sont propres. Il faut lui en parler.

2- Collaboration
La collaboration vous amènera à prendre des décisions éducatives pour le bien-être de votre enfant. Autant pour vous que pour l’éducateur(trice), la collaboration est la clé pour un partenariat. Travaillez ensemble pour votre enfant. Cette collaboration, tout comme la confiance, se construit avec le temps. Soyez ouverts aux commentaires de l’éducatrut(trice), c’est votre accès pour savoir comment va votre enfant durant la journée. Posez-lui des questions sur ce qu’il a fait durant votre absence. Vous verrez, la collaboration s’établira sans même vous en rendre compte. N’oubliez pas que c’est l’éducaeur(trice) qui est avec votre enfant, c’est son métier de veiller sur lui et s’assurer qu’il se développe selon ses capacités. Il(elle) est votre lien avec le monde dans lequel votre enfant grandit lorsque vous n’êtes pas là.

3- Communication
C’est par la communication que vous pouvez faire part de ce que vous vivez avec votre enfant. A-t-il bien dormi? Vit-il certaines difficultés? A-t-il vécu un évènement marquant au courant de la fin de semaine (la perte d’un animal de compagnie par exemple)? Il est probable que, si l’éducateur(trice) n’est pas au courant de ce que votre enfant a vécu, ses interventions ne soient pas justes et ne répondent pas à ses besoins réels. Il(elle) ne peut pas deviner ce qui se passe à la maison. Cette communication est donc primordiale afin de soutenir votre enfant dans son développement. Vous avez le même but: le développement optimal de cet être qui vous est si précieux. Mais pour se faire, elle ne doit pas être à sens unique. L’éducateur(trice) vous fera part de ce qui se passe dans le milieu de garde, faites-lui part de ce qui se passe à la maison. Posez-lui des questions. Faites-lui part de vos craintes, de vos difficultés. Il(elle) peut vous soutenir et vous aider à trouver des pistes de solutions. Les éducateurs(trices) sont sensibles à la confidentialité. Par contre, il faut prendre le temps. La communication peut se faire verbalement, mais également par le biais de l’agenda quotidien, de rendez-vous téléphonique ou encore lors d’une rencontre de parents. N’hésitez pas à demander une rencontre (en personne ou au téléphone) si vous avez des questions ou si vous voulez lui faire part de vos préoccupations. C’est en équipe que vous serez plus forts.

4- Cohérence
La cohérence est le résultat de cette relation de confiance, de cette communication efficace et de cette collaboration. En effet, si vous entretenez un lien de confiance, il est fort possible que la continuité entre les deux milieux de vie de votre enfant soit établie. Si cette communication est empreinte de chaleur et de respect, elle permettra à votre enfant un meilleur soutien. Si elle est collaborative, elle offrira le meilleur pour le développement harmonieux de votre enfant. Dans cette cohérence, votre enfant se sentira en sécurité et pourra se développer en sachant que les adultes autour de lui sont là, ensemble, pour lui. Ce sentiment de confiance lui donnera une excellente base pour se construire et ainsi faire ses découvertes et ses apprentissages dans un monde où il sait que les adultes le soutiendront.
Les enfants sont ce que nous leur enseignons. Ils sont le fruit de leurs expériences. Alors, unissons-nous pour leur développement et leur épanouissement. Unissez-vous pour créer une collaboration avec le milieu de garde afin de lui offrir le meilleur de vous-même.

Je vous souhaite une merveilleuse collaboration avec l’éducateur(trice) de votre enfant.


Julie Lachapelle, M.Éd
Coach familial, formatrice, coach en milieu de garde et propriétaire de Les Poppins
Membre du réseau Nanny Secours depuis 2014
www.nannysecours.com


Paru dans Moi Parent, Hiver 2018

Pin It on Pinterest

Share This