Tout ce qu’il faut savoir
sur les couches lavables

Les couches lavables sont de plus en plus populaires dans les foyers québécois. Nous sommes à mille lieues des langes de coton utilisés par nos grands-mères. Simples d’utilisation en plus d’être attrayantes, elles sont presque devenues des articles de mode. Tellement belles pour les yeux, on ne veut pas les camoufler sous des vêtements ! En plus de leurs nombreux avantages écologiques, les couches lavables sont aussi bonnes pour bébé. Mieux adaptées à sa peau sensible, leur confort et leur douceur sont indéniables ! Et autre fait non négligeable, les tout-petits qui portent des couches lavables acquièrent la propreté en moyenne six mois plus tôt ! C’est six mois de moins à changer des couches !

Par Sylvie Pedneault

Choisir le modèle
Lorsque les jeunes parents commencent leurs recherches pour entreprendre « l’aventure » de la couche lavable, plusieurs sont découragés et ne savent plus où donner de la tête !

Couche à poche, modèle tout-en-un, tout-en-deux, couche plate, couvre-couche ou couche moulée ? Boutons-pressions ou velcros ? Quel type d’insertions choisir ? Quelle est la meilleure marque ? Quelle couche aura le meilleur « fit » pour mon bébé ?

Il est souvent recommandé de se procurer plusieurs marques et modèles pour en faire l’essai et voir ce qui convient le mieux. Par la suite, on complète le lot avec nos couches préférées et celles qui sont comparables. Il est assez facile aussi de revendre les couches qui nous conviennent le moins.

Certaines entreprises offrent la possibilité aux parents de louer un lot de couches de marques et de modèles différents pour en faire l’essai pendant quelques semaines ou quelques mois. Dans certains cas, le coût de location sera même déduit de la facture si, par la suite, on choisit d’acheter un lot de couches. Cette offre est intéressante pour les parents qui hésitent à se lancer dans l’aventure et voudraient l’essayer et ce, sans investir dans l’achat d’un lot de couches.

Planifier le coût
Les prix varient énormément selon le lieu de confection des articles et leur nombre par lot. Ainsi, il faut prévoir un investissement de 200 $ à 500 $. Certains parents se contentent d’un lot de 20 à 24 couches, d’autres préféreront s’en procurer davantage pour diminuer la fréquence de lavage.

L’option d’acheter des couches usagées peut aussi être très intéressante. Cependant, comme pour tout type de transaction de produits usagés, il faut être vigilant afin de s’assurer que les couches sont en bon état.

Plusieurs municipalités offrent des subventions pour l’achat de couches lavables. Il est important de bien s’informer avant d’acheter puisque les conditions varient d’une municipalité à l’autre. Dans certains cas, les couches doivent être achetées neuves, parfois même dans la municipalité pour favoriser l’achat local, alors qu’ailleurs on offre aussi des subventions pour l’achat de couches usagées. Les subventions varient de 50 $ à 200 $ par enfant ou par famille, selon les politiques mises en place.

L’entretien
Les questions les plus nombreuses concernent l’entretien. La charge de travail sera-t-elle trop exigeante ?

Les odeurs
Contrairement à la croyance populaire, les couches lavables sont moins odorantes que les couches jetables. L’odeur d’ammoniac d’une couche jetable est occasionnée par les produits chimiques qui y sont contenus.

Habituellement, les couches souillées sont sans odeur (ou presque) lorsqu’elles sont entreposées dans un sac ou un panier qui n’est pas hermétique. Lorsque les couches souillées sont dans un sac fermé, il y aura une odeur au moment d’ouvrir le sac. Si les couches dégagent une odeur d’ammoniac, celle-ci provient généralement d’un contact avec des produits chimiques. Des résidus de détergent dans les couches peuvent notamment occasionner ce type de désagrément.

La routine de lavage
Lorsqu’on navigue sur les réseaux sociaux, on se rend rapidement compte que la routine de lavage est souvent source de questionnement. Plusieurs facteurs influencent la routine, par exemple le type d’eau, le type de laveuse, le format de la cuve, le nombre de couches lavées en même temps, la sorte de détergent, etc. Avec une bonne routine, les couches ressortent complètement exemptes d’odeur. On évitera ainsi les problèmes qui y sont reliés, tels que les réactions cutanées, l’encrassement des couches et certains types de fuites. Il est important de bien se renseigner à ce sujet afin de comprendre le processus d’entretien pour réussir à s’adapter lorsque requis. Le séchage est souvent une étape négligée de la routine de lavage. Que le séchage soit fait à l’air libre ou dans la sécheuse, il est important de s’assurer que les couches et les insertions seront complètement sèches en moins de 24 heures pour éviter le développement de micromoisissures.

Tout problème lié à une mauvaise routine de lavage peut être résolu : il faudra parfois faire un décrassage et une désinfection. Ce type d’intervention peut être fait à la maison ou, mieux encore, en buanderie spécialisée. Les couches reviendront alors comme neuves, et les parents s’épargneront de longues heures de travail et des soucis.

Une aide qui change tout
Les couches lavables vous intéressent, mais vous ne souhaitez pas prendre la charge de travail supplémentaire que cela occasionne ? Pour un coût comparable à l’achat de couches jetables, certaines entreprises se spécialisent dans le service de location-buanderie de couches lavables. Chaque semaine, vous recevez un lot de couches propres, et on vous débarrasse de vos couches souillées. Ainsi, vous pouvez bénéficier des nombreux avantages des couches lavables sans le souci du lavage ! Lorsque vos préoccupations sont principalement d’ordre écologique, c’est le meilleur des deux mondes !

En résumé, que vos motivations soient d’ordre économique, écologique ou concernent le bien-être de votre enfant, plusieurs options sont offertes afin de vous permettre de vous lancer dans l’aventure de la couche lavable. Pour faire un choix éclairé, il est important de bien s’informer. Ne vous limitez pas à une seule source d’information. La vie peut être si belle en lavable ! Et dans tous les cas, les couches lavables vous permettront d’offrir une tonne d’amour à l’environnement !

 

 

Sylvie Pedneault
Spécialiste en couches lavables et entretien
Escouade G

www.escouadeg.com   Facebook : Escouadeg
Facebook : Escouadeg – La couche lavable démystifiée


Paru dans Moi Parent, Printemps 2019

Pin It on Pinterest

Share This