Le Stress. Ça existe aussi chez les enfants

Le stress est le mal du siècle ! Quelles en sont les causes, les symptômes et les effets sur notre organisme ? En cette période de rentrée scolaire, comment pouvons-nous aider nos enfants à gérer efficacement les situations stressantes ? Voici ce que je vous propose.
Dre Joëlle Malenfant

Le stress est une réaction normale du corps à toute nouvelle situation à laquelle un individu fait face. Le stress peut être positif, en ce sens qu’il est une source de motivation et qu’il incite à faire plus. Autrement, il peut avoir des effets néfastes sur notre santé, autant physique que psychologique. Notre perception de la situation influe directement sur la façon dont nous allons réagir et gérer notre stress.

Les types de stresseurs
Il existe plusieurs types de stresseurs :
• Les stresseurs physiques, tels que le manque de sommeil, la malnutrition et les changements climatiques ;
• Les changements dans la routine ou dans les habitudes de vie ;
• Les sentiments positifs et négatifs.

Ainsi, les enfants aussi doivent composer avec le stress. Se faire taquiner, n’avoir personne à tqui parler ou se sentir mal aimé ne sont que quelques exemples de situations susceptibles de stresser nos petits. D’autres stresseurs, comme la séparation des parents, la monoparentalité, la pression des pairs, la vie de famille recomposée, un horaire chargé, le succès scolaire ou l’intimidation à l’école, sont autant de facteurs qui peuvent influer sur l’humeur de
nos enfants.

Savoir détecter le stress
En tant que parents, nous pouvons observer certains signes pour déceler le stress chez nos enfants :
• Irritabilité et/ou tristesse)
• Énurésie (mouiller son lit
• Difficulté à dormir
• Tendance à être dans la lune
• Retrait des activités
• Régression vers des comportements moins matures
• Habitudes nerveuses (ronger ses ongles, sucer son pouce, tortiller ses cheveux…

Il est important de demeurer à l’affût des changements de comportement soudains chez nos enfants. Ils peuvent indiquer que quelque chose perturbe notre enfant.

Et moi en tant que parent ?

Et parce qu’être un parent calme et détendu favorise un accompagnement adéquat, voici quelques pistes qui vous aideront à mieux gérer votre stress.

• Apportez une attention particulière à votre environnement : les couleurs, la lumière et le bruit sont tous des facteurs qui peuvent influencer l’humeur. Aménagez vos pièces de manière à les rendre paisibles. Ajoutez des plantes, des odeurs, etc. ;
• Ne vous préoccupez pas des choses sur lesquelles vous n’avez aucun pouvoir ;
• Essayez de résoudre les conflits ;
• Préparez-vous à faire face aux situations stressantes en faisant des exercices de visualisation ;
• Demandez de l’aide ! Rappelez-vous que de demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse, mais une marque de courage et la preuve que vous prenez vos responsabilités ;
• Fixez-vous des objectifs réalistes : vous n’avez pas à être toujours un super parent ;
• Faites de l’exercice physique, prenez l’air, faites des exercices de respiration ;
• Mangez bien, buvez de l’eau et dormez autant que possible ;
• Prenez du temps pour vous, accordez-vous quelques minutes par jour pour faire quelque chose qui vous fera plaisir ;
• Apprenez à mettre vos limites et à les respecter ;
• Identifiez et classez vos priorités.

Quelles sont les solutions ?
Chez les enfants, l’établissement d’une routine est la clé.Vos enfants ont besoin de sécurité. La planification du temps nécessaire pour faire les activités quotidiennes est une bonne façon de réduire le stress. Évitez d’être à la dernière minute lorsque vient le temps de partir. Ainsi, tout le monde sera de meilleure humeur. Aussi, encouragez vos enfants, félicitez leurs efforts. Ils vous en seront reconnaissants. Prenez du temps pour écouter vos enfants : ils se sentiront ainsi en confiance de vous parler de leurs sentiments. Évitez la surstimulation (écran, activités programmées n’importe quand, jeux vidéo…). Laissez-leur du temps pour se reposer. Ils en ont besoin, comme vous.

De même, faites attention à l’alimentation de vos enfants. Il est prouvé que le sucre, le sel et les gras diminuent notre capacité physique à faire face au stress. Optez pour une alimentation équilibrée composée de légumes, de fruits, de céréales à grains entiers et d’aliments à haute teneur en protéines, mais faibles en gras. Colorez leur assiette. Une mauvaise alimentation nuit au métabolisme normal, ce qui génère un stress additionnel pour l’organisme.

Prendre soin de sa santé passe également par une saine gestion du stress. Prenez soin de vous… et de vos cocos !


Dre Joëlle Malenfant
Chripraticienne
Clinique chiropratique Dre Joëlle Malenfant
www.joellemalenfant.com


Paru dans Moi Parent, Automne 2018

Pin It on Pinterest

Share This