Une trousse de premiers soins prête à toute éventualité pour la rentrée!

Le retour à l’école marque la fin de l’été et vous pensez enfin pouvoir dire adieu aux éraflures et aux vilains bobos ? ­Pas si vite ! Les petits malheurs ne prennent pas de vacances l’automne venu ! ­Profitez de la rentrée scolaire pour regarnir votre trousse de premiers soins et vous serez ensuite prêt à toute éventualité !

Puisqu’il est aussi important pour les parents que pour les enfants de se préparer à la rentrée, il est peut-être le temps d’en profiter pour se remettre en mémoire les étapes des premiers soins à prodiguer en cas de blessure mineure.

1. La première chose à faire est évidemment de nettoyer la plaie avec de l’eau et un savon doux. Saviez-vous qu’en l’absence de ces deux éléments il est possible d’utiliser le Vaporisateur antiseptique BETADINE pour déloger la saleté qui pourrait s’y trouver ?

2. On procède ensuite au traitement de la plaie, en y appliquant un produit antiseptique. On utilise par exemple la Crème ou le Vaporisateur antiseptique BETADINE, qui contiennent de la povidone iodée, l’ingrédient actif qui lutte contre les bactéries et les germes pouvant causer des infections. Puisque la peau devient brune là où le produit a été appliqué, on se sent bien vite rassuré quant à nos talents d’infirmier !

3. On termine en recouvrant la plaie d’un pansement stérile, pour une protection encore plus efficace contre l’infection. On peut ensuite réappliquer le produit antiseptique d’une à trois fois par jour, jusqu’à la guérison complète de la peau.

Avec leur formule sans antibiotique, le Vaporisateur antiseptique BETADINE et la Crème antiseptique BETADINE favorisent la guérison saine et sans infection ! C’est d’ailleurs si facile d’utilisation, on ferait même confiance à nos enfants pour l’appliquer ! Dans un format facile à emporter, le Vaporisateur antiseptique BETADINE et la Crème antiseptique BETADINE se glissent parfaitement dans un sac à dos ou un sac à main. On est donc prêt à intervenir en tout temps et en tout lieu !

Puisqu’un ménage canadien sur trois ne compte aucun membre ayant une formation en premiers soins, il vaut mieux faire un rappel fréquent des étapes à suivre en cas de bobo (laver, traiter, recouvrir) et se munir des produits adéquats pour intervenir de façon efficace et sécuritaire. Des outils indispensables pour favoriser une guérison saine de tous les petits maux des familles actives, pour un retour rapide à la normale !


Paru dans Moi Parent, Automne 2019

Pin It on Pinterest

Share This