Un bon massage pour nos petits amours

Un bon massage pour nos petits amours

Brrr… Il fait froid, l’hiver est arrivé et les cols roulés aussi! Plusieurs rêvent de la chaleur et des plages chaudes du sud ou de rester emmitouflés dans des couvertures chaudes et douillettes de longues heures. Au contraire, d’autres en profitent pour faire des activités extérieures en bravant le froid pour bouger au maximum!
– Par Annie Bouchard

L’hiver est une saison où nous avons un peu moins l’occasion de toucher nos enfants directement sur la peau à cause des habits plus chauds. Il y a le moment du bain, mais souvent, nous allons faire vite pour justement qu’ils n’aient pas froid. Pourtant, le toucher, le contact peau à peau, devrait être vue comme étant aussi essentiel que de s’alimenter pour survivre. C’est vrai, le toucher est le premier sens que l’on développe, et ce, pendant notre vie intra-utérine. Le liquide amniotique qui nous entoure, les parois utérines, nos propres membres tout recroquevillés sur nous-mêmes, les mains qui touchent ce bedon tout rond… Que de façons de nous sentir touchés, massés! D’après plusieurs études effectuées dans les orphelinats, il a été prouvé que les enfants qui y étaient malgré le fait qu’ils ne manquaient de rien (nourriture, hygiène, jeux…) avaient une croissance beaucoup moins rapide que les autres enfants et que même certains en mourraient par manque de contact physique. Sur une note un peu plus joyeuse, il a été démontré que les bébés prématurés qui avaient le maximum de contact physique pouvaient sortir plus tôt de l’hôpital afin de rentrer à la maison! Des recherches, études et témoignages comme ceux-ci, il y en a des tonnes!

Ici, j’ai une belle activité à vous proposer pour contrer ce temps, et pour garder la chaleur à l’intérieur, une certaine paix et une petite joie assurée! Pratiquez le massage avec vos petits amours! C’est un moment de pur bonheur à passer ensemble. Une panoplie de bienfaits physiques et psychologiques seront apportés à la dyade parent-enfant.

C’est certain, il ne faut pas s’attendre à pouvoir prendre le temps de s’installer comme au spa, de mettre musique et chandelles et d’y être pour une bonne heure complète! Si cela peut nous faire plaisir, tant mieux, mais pas d’attentes pour la durée du massage. Il se peut que ça ne dure que quelques minutes! Il faut aussi savoir que notre moment à nous n’est pas nécessairement leur moment à eux. C’est donc dire qu’il se peut que nos enfants n’aient pas envie d’un massage à certains moments, mais qu’à d’autres moments, ils se laissent complètement aller à la détente ou au jeu.

Pas juste pour la détente
Pour eux, le massage apporte une stimulation des différents systèmes de leur corps. Ils sont si petits qu’en les massant, même très peu de temps, nous sommes capables de favoriser leurs fonctions vitales et fortifier leur système immunitaire. Le massage peut aussi aider à soulager certains bobos tels que les maux de ventre, la poussée dentaire, les maux d’oreilles… Il y a énormément de bienfaits que nous pouvons leur apporter tout simplement.

Pour nous, les parents, le fait de masser nos petits est une détente obligée. C’est le moment de reprendre contact avec notre respiration et notre calme et de tenter de le transmettre doucement à nos petits. C’est un temps d’arrêt privilégié, un instant de contact et communication réel où l’on est complètement concentré l’un sur l’autre. Dans une journée, il n’y a souvent pas beaucoup de moments de la sorte avec la routine et toutes les obligations.

Au-delà de l’aspect physiologique, le massage des petits leur apporte tendresse, amour et sécurité. Et que dire de la stimulation de cette fameuse hormone de l’amour, l’ocytocine qui se chargera de fortifier ce lien d’attachement que vous avez? Eh oui, votre enfant sécrètera cette hormone lorsque vous le toucherez sainement et vice versa, vous aurez aussi une décharge de cette hormone en vous. Le massage est la façon tout indiquée afin de solidifier ou créer des liens importants.

Bref, profitez-en pour passer du bon temps avec vos enfants en faisant des activités qui bougent, mais aussi des petits moments de calme et de douceur. Massez-les!


Annie Bouchard, fondatrice et Copropriétaire du centre La source en Soi
Massothérapeute, formatrice de la méthode Bonapace,
Instructrice en massage des bébés et des enfants,
Consultante en périnatalité
Lasourceensoi.com


Paru dans Bébé, Hiver 2013

Pin It on Pinterest

Share This