Le vélo et les enfants

Avec l’arrivée du printemps vient le moment de sortir les vélos. Ce sport est idéal pour de précieuses promenades en famille. Toutes les régions du Québec regorgent de belles pistes cyclables. Pour profiter de magnifiques journées, apportez un sac à dos et un pique-nique, et le tour est joué ! Les enfants adorent rouler à bicyclette… rien ne sert de se presser.

L’apprentissage du vélo est une étape stimulante pour un enfant. Celui-ci développe une nouvelle forme d’autonomie dans ses déplacements, mais aussi un grand sentiment de compétence et de confiance en son corps.

La maîtrise du vélo à deux roues commence habituellement entre 3 et 8 ans, selon l’enfant. Rien ne sert d’insister ; laissez-le apprendre à son rythme et nourrissez son intérêt pour ce sport en l’initiant tôt au moyen d’une barre girafe, d’un vélo avec des roues d’appoint ou d’un tricycle, par exemple.

La maîtrise du vélo implique néanmoins certains préalables moteurs :

• Le contrôle postural ;
• La coordination des différents quadrants du corps (haut et bas, gauche et droite, mouvements croisés) ;
• L’équilibre ;
• La force des jambes et la stabilité des épaules.

Certaines activités motrices peuvent être bénéfiques pour préparer l’enfant et développer ses habiletés :

• Pédaler dans le vide, sur le dos ;
• Faire des jumping jacks ;
• Se balancer de gauche à droite, les yeux fermés.

Quels que soient vos objectifs, le vélo est bon pour la santé. Initiez vos enfants, jeunes, à ce sport, qui offre de précieux bienfaits :

• Un cerveau plus performant, étant donné une meilleure oxygénation ;
• Une bonne santé mentale, puisque le sport déclenche la sécrétion d’endorphines,
qui réduisent le stress et l’anxiété ;
• Un meilleur système cardiovasculaire, lequel aide à garder un poids santé et
à stimuler le muscle cardiaque ;
• Un sommeil réparateur ;
• Une augmentation de l’énergie et la diminution de la fatigue ;
• Une amélioration du système immunitaire, puisque l’activité physique le rend plus actif ;
• Une amélioration de l’équilibre, de la coordination et de la force musculaire.

Quelques conseils pour bien commencer la saison

Le choix du vélo
Les enfants ne font pas la même utilisation de leur vélo que vous. Celui-ci doit être résistant, sans entretien et surtout attrayant. Il est donc important de trouver le vélo qui est le compromis idéal entre le plaisir de rouler, la sécurité et l’esthétisme. Les enfants aiment les sauts de trottoirs et les dérapages… ils doivent donc être à l’aise sur leur vélo :

• L’enfant ne doit pas être trop allongé vers le guidon ;
• L’enfant doit pouvoir mettre un pied à terre rapidement ;
• Les freins doivent répondre dans n’importe quelle situation ;
• Les poignées doivent être accessibles et adaptées aux mains de l’enfant.

La sécurité
Le vélo est une source de dangers. Sa pratique nécessite de connaître certaines règles de sécurité. En ligne, la SAAQ offre d’ailleurs un Guide de sécurité à vélo1 ; n’hésitez pas à le consulter. Rappelez-vous que le casque est votre seule protection et que, peu importe la distance parcourue, votre tête demeure la partie du corps la plus exposée aux blessures graves. Le casque absorbe les chocs au moment d’un accident, et la force de l’impact se répartit sur sa surface plutôt que sur la tête.

 

Dre Joëlle Malenfant
Chiropraticienne
Clinique chiropratique Dre Joëlle Malenfant

www.joellemalenfant.com   •   DreJoelleMalenfant

Références:
1. Sur le site de la SAAQ (www.saaq.gouv.qc.ca), tapez « Guide de sécurité à vélo » dans le moteur de recherche et découvrez le plus récent guide à télécharger en format PDF (www.saaq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/guide-securite-velo.pdf)


Paru dans Moi Parent, Printemps 2019

Pin It on Pinterest

Share This